Bioaddict



Développement durable : un label pour les salons de coiffure


Sommaire
1 - Développement durable : mon coiffeur sʼengage !
2 - Les critères d'obtention du label
3 - " Un signe distinctif de lʼengagement des coiffeurs "
Publié Le 15 Novembre 2010 à 13h01
 
Les Institutions de la Coiffure ont initié en 2008 une démarche de sensibilisation des professionnels de la coiffure aux enjeux du développement durable intitulée " Aujourdʼhui lʼenvironnement sʼimpose dans les salons ". Un an après, les Institutions de la Coiffure ont lancé un label " Développement durable, mon coiffeur sʼengage " afin de traduire lʼengagement environnemental et sociétal des salons. Au 1er novembre 2010, 50 salons ont déjà reçu le label et 608 demandes sont en cours dʼévaluation!

Les salons de coiffure faisant des efforts en matière de responsabilité sociale et environnementale sont ainsi aujourd'hui récompensés avec le nouveau label "Développement durable : mon coiffeur s'engage".

Il est vrai qu'entre la consommation d'énergie des sèche-cheveux, l'énorme quantité d'eau déversée dans les bacs et dans les machines à laver, les produits chimiques des colorations... un salon de coiffure est loin d'arborer une image verte.

" Depuis plus de 40 ans, les partenaires sociaux sʼintéressent, à travers la protection sociale, au bien-être et à lʼenvironnement professionnel de tous les acteurs des métiers de la Coiffure. À la suite des nombreuses campagnes dʼinformation et de prévention concernant la santé des 120.000 salariés et 60.000 employeurs, les partenaires sociaux ont décidé en 2008 de se concentrer sur le développement durable et de rédiger " la charte de Développement Durable de la profession de la Coiffure. " Aujourd ʻhui pour traduire concrètement lʼengagement environnemental et sociétal des salons, les Institutions de la Coiffure lancent un label " Développement durable, mon coiffeur sʼengage ", précise ainsi Jacques Minjollet, directeur des Institutions de la Coiffure.

Au delà de lʼengagement pour une planète protégée, le label représente plusieurs opportunités : promouvoir les salon "green" vis-à-vis des clients, faire des économies (consommer moins dʼénergie en adaptant notamment les équipements professionnels aux impératifs environnementaux signifie aussi dépenser moins), et diminuer les risques de maladies professionelles, un environnement de qualité permetant en effet une meilleure santé des employés des salons de coiffure.

" Dans un salon Développement Durable, tout le monde sʼy retrouve ! Les salariés travaillent dans un environnement favorable où leur santé et lʼEnvironnement sont une priorité. Des gestes préventifs sont affichés dans la salle de repos afin de diminuer les risques de maladies professionnelles : port des gants, tabourets réglables ... Quant à la clientèle, qui a la volonté dʼagir en écocitoyen, le salon Développement Durable correspond à ses attentes. Plusieurs outils et aménagements concernent la santé et le bien-être de la clientèle : fauteuils ergonomiques, sèche cheveux faible intensité, couleurs naturelles... Dans un salon Développement Durable le bien-être de chacun est une priorité ", explique Jacques Minjollet.

L'objectif des Institutions de la Coiffure est aujourd'hui que cette démarche se généralise auprès des professionnels. "Notre objectif principal est de faire de la charte et du label des symboles dʼengagement connus et reconnus en y associant lʼensemble des partenaires et fournisseurs de la Coiffure ".

A lire aussi : Des salons de coiffure bio et écolos