Bioaddict



good news

Du bio dans les cantines des lycéens bretons

Publié Le 3 Septembre 2010 à 14h33
 
Depuis un an, sept lycées bretons participent à un projet d'intégration progressive des produits bio ou locaux dans leurs cantines. Une pratique que la Région souhaite étendre à l'ensemble des lycées publics d'ici à 2012.

Cette expérience, conduite par la Région, avec l'appui de la Fédération Régionale des Agrobiologistes de Bretagne (FRAB), s'est notamment traduite par des rencontres avec les producteurs et la mise en place de formations adaptées pour les personnels des lycées.

La réussite de cette opération repose en effet sur l'adhésion du trinôme chefs d'établissement/gestionnaires/ équipes de cuisine à qui ont été proposés des formations adaptées et des temps d'échanges, très appréciés, avec les producteurs locaux, afin d'envisager la mise en place des circuits réguliers et courts d'approvisionnement.

L'intérêt de la démarche est qu'elle repose sur la régularité. Ainsi, l'ambition de la Région est aujourd'hui de travailler avec les lycées sur la régularité des approvisionnements en produits bio et locaux.

A travers cet objectif, la Région souhaite en effet faire coup double : sensibiliser les jeunes Bretons à la nécessité de bien se nourrir et accompagner le développement des filières locales.

" Il ne s'agit pas de proposer des opérations ponctuelles du style un menu ou une semaine tout bio, mais d'intégrer systématiquement des aliments bio ", a ainsi déclaré Marie-Pierre Rouger, vice-présidente de la Région en charge des lycées, dans une interview pour le journal Ouest France.

À l'heure actuelle, la filière n'est pas suffisamment structurée pour faire face à une demande de plusieurs milliers de repas quotidiens (10 millions par an) dans les 249 lycées publics et privés de Bretagne. L'objectif est donc d'intégrer progressivement des produits bio et locaux dans les menus, via certains aliments : pain, fruits, légumes, oeufs, produits laitiers...

Suite au succès de l'opération, le Conseil régional souhaite maintenant poursuivre et étendre l'opération à d'autres lycées des Côtes d'Armor et du Morbihan, en s'appuyant sur les acquis des 7 lycées pilotes. Une consultation publique sera lancée fin septembre pour un nouvel accompagnement méthodologique des lycées retenus.

" Il sera prochainement proposé aux élus d'étendre l'expérience, puis de la généraliser aux 117 lycées publics bretons d'ici à 2012, explique Marie-Pierre Rouger. Sans aucune obligation : la Région propose, les lycées disposent. "

Stella Giani

voir les sources de l'infos