Bioaddict



good news

Du poisson durable dans la gamelle de nos chats

Publié Le 12 Juillet 2010 à 16h56
 
L'alimentation de nos animaux de compagnie va pouvoir contenir elle aussi du poisson issu de la pêche durable. La division Petcare de Mars Incorporated s'engage à n'utiliser que du poisson issu d'une pêche respectueuse de l'environnement et des ressources naturelles pour ses marques d'ici 2020.
En 2009, Mars s'était engagé à n'utiliser que du cacao issu de l'agriculture durable dans tous ses produits à base de chocolat (M & M'S, Snickers, Mars, Twix...) d'ici 2020, grâce aux partenariats avec Rainforest Alliance et UTZ.

Cette année, la multinationale veut continuer à verdir son image. Mars, qui détient les marques Pedigree, Whiskas, Cesar et Sheba, a travaillé avec le WWF pour incorporer dans la nourriture de nos animaux familiers du poisson certifié par le label MSC (Marine Stewardship Council). Ainsi, tous les produits offriront d'ici 2020 une alimentation issue d'une aquaculture plus durable pour la survie des espèces.

L'entreprise se fixe comme objectif pour l'ensemble de ses marques:

• d'utiliser uniquement du poisson provenant à 100 % de la pêche durable et de l'aquaculture durable ;
• de remplacer les poissons entiers et les filets de poisson issus de la pêche sauvage par des produits dérivés durables et par des produits de l'aquaculture durable ;
• d'utiliser uniquement des alternatives durables à la place des ingrédients issus de la pêche en mer .

En attendant, la certification MSC devrait figurer dans l'ensemble de l'Europe sur les premiers produits à base de poissons des marques Sheba et Whiskas d'ici la fin 2010.

" Nous croyons pouvoir jouer un rôle de catalyseur du changement et, en coopérant avec des organisations engagées dans le développement durable, comme c'est le cas du WWF, nous espérons encourager le reste de notre industrie à nous suivre", déclare Pierre Laubies, Président mondial de Mars Petcare.

En ce qui concerne la France, Michel Klersy, Président de Mars Petcare France , souligne que : " Compte tenu des préoccupations liées à l'utilisation d'espèces de poissons menacées et à la surexploitation de certains fonds marins, nous avons déjà décidé de ne plus utiliser de thons patudo, de thons rouges et d'espadons dans l'ensemble de notre portefeuille de marques de petfood en Europe."

" Nous demandons à nos fournisseurs de prendre en compte nos préoccupations en matière de pêche durable et notamment d'observer de façon stricte les règles européennes applicables dans l'industrie de la pêche et de n'utiliser que les techniques conformes à la loi ", note t-il.

Emilie Villeneuve

A lire aussi : Le poisson sauvage n'est pas bio !

voir les sources de l'infos