Bioaddict



événement

Ecologie et climat : François Hollande rencontre Arnold Schwarzenegger à Paris

Publié Le 11 Octobre 2014 à 16h10
 
François Hollande a reçu ce vendredi 10 octobre Arnold Schwarzenegger, ancien acteur de cinéma, ancien gouverneur de Californie, et fondateur du R20, réseau de régions engagées sur les enjeux climatiques, à l'occasion du Sommet des régions pour le climat qui s'est tenu du 9 au 11 octobre à Paris au Palais d'Iéna.
François Hollande a rencontré Arnold Schwarzenegger, ancien gouverneur de l'Etat de Californie, fondateur et vice-président du réseau des régions pour le Climat " R20 " le 10 Octobre 2014.
DOSSIER SPECIAL

L'objet de cette rencontre ? le changement climatique et la protection de la planète. Arnold Schwarzenegger a été reçu à l'Elysée sur le conseil de Nicolas Hulot, actuellement ambassadeur spécial de la France chargé de la protection de la planète. Il faut dire que le "monsieur muscles" du film Terminator est très impliqué dans la cause écologique. Il a ainsi gouverné la Californie pendant plus de sept ans en souhaitant en faire un "État pionnier de l'écologie", ce qui lui a valu le surnom de "Geant Vert".

" C'est prouvé ": les " projets verts (...) réduisent les émissions de CO2, créent des jobs, améliorent l'économie et la santé publique. Le secteur vert a produit 10 fois plus de jobs que n'importe quel autre secteur en Californie, et l'argent des investisseurs afflue ", a déclaré Arnold Schwarzenegger lors de sa visite à Paris. " Le changement climatique, ce n'est pas de la science fiction (...) C'est bien plus que n'importe quel film. La véritable bataille est ici et maintenant. C'est le défi de notre temps " a précisé l'ancien héros de films d'action, martelant qu'il n'y avait "pas à choisir entre l'économie et l'écologie", tout en précisant qu'il avait dû mener une "très grosse bataille" contre les lobbies et les climato-sceptiques.

François Hollande a ainsi salué l'engagement d'Arnold Schwarzenegger, "une personnalité mondialement connue en faveur de la préservation de l'environnement et du climat", et a souligné l'importance de la mobilisation des acteurs de la société civile, et des collectivités locales en particulier, pour la réussite de la 21ième conférence internationale sur le climat (COP21- Paris climat 2015), qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Il a rappelé que la France veut promouvoir dans cette perspective un " agenda des solutions ", qui montre la compatibilité entre développement économique et social, et lutte contre le réchauffement climatique.

A l'instar de Nicolas Hulot, le Président de la République a souhaité que toutes les personnalités désireuses de s'investir dans la réussite de Paris-climat 2015, à l'exemple d'Arnold Schwarzenegger, constituent un cercle de médiateurs et de porte-parole qui puissent sensibiliser et mobiliser de par le monde le grand public, comme les décideurs, sur cet enjeu majeur.

Une "déclaration de Paris" doit être officiellement signée ce samedi 12 octobre après-midi par tous les participants à ce Sommet des régions pour le climat. L'objectif est d'atteindre la barre symbolique des 1 000 régions, villes et gouvernements locaux des cinq continents signataires de cette déclaration avant la conférence de Paris en 2015. Le réseau des régions pour le Climat " R20 " s'efforce de démontrer depuis sa création il y a 4 ans la force des initiatives locales pour protéger notre planète et mettre en place une économie durable.

Des belle initiatives dont la communauté internationale devrait s'inspirer pour enfin conclure un accord ambitieux pour lutter contre le changement climatique.

Mathilde Emery