Bioaddict



Énergie éolienne : Jean-Louis Borloo se tourne vers la mer


Sommaire
1 - Vers le développement des énergies renouvelables et de l'éolien
2 - Eviter les nuisances des éoliennes terrestres
3 - Loin des yeux, loin des contestations...
Publié Le 7 Mai 2010 à 11h02
 
Ces nuisances ont été analysées par des Parlementaires qui préconisent finalement dans un rapport, présenté fin mars par Mr Ollier:

1) que les schémas régionaux d'implantation des éoliennes soient opposables, et ne puissent donc pas être imposés aux populations,

2) qu'une garantie de démantèlement soit établie afin de pouvoir supprimer les parcs d'éoliennes qui n'auraient pas respecté la règlementation,

3) que les éoliennnes de plus de 50 mètres de hauteur soient soumises au régime des installations classées au même titre que des sites industriels présentant des risques,

4) que les éoliennes ne soient pas dispersées, mais concentrées dans des parcs d'une puissance minimale de 15mégawatts,

5) et qu'enfin une distance minimale de 500 mètres soit respectée entre les éoliennes et les habitations.

Ces préconisations ne sont que des mesures de bon sens et on se demande pourquoi elles n'ont pas été mises en applications dès le début du développement de l'implantation des éoliennes.

Le développement de l'énergie éolienne ne peut pas se faire contre les populations locales concernées, même si c'est au nom de l'intérêt général. Mais, il est clair que si elles sont retenues elles vont compliquer et retarder l'implantation des éoliennes terrestres.