Bioaddict



Et les aliments les plus polluants sont...

Publié Le 22 Décembre 2011 à 15h41
 
De l'agneau, du boeuf, ou du porc, quelle viande émet le plus de CO2 ? Parce qu'il est de plus en plus conseillé de réduire son alimentation carnée pour protéger sa santé et l'environnement, l'ONG américaine Environmental Working Group (EWG) a dressé un palmarès des aliments les plus polluants. Et les viandes arrivent en tête...
6/6
Le palmarès des aliments les plus polluants...
Le palmarès des aliments les plus polluants selon l'Environment Working Group. Pour le consulter en grand format: http://www.ewg.org/meateatersguide/eat-smart/

 

C'est désormais un fait avéré et reconnu de tous (surtout par la FAO) : la viande est un aliment très émetteur en CO2, qui participe à la déforestation et contribue à la pollution et à l'assèchement des sols, à travers les systèmes d'élevage intensifs.


L'élevage est de toutes les activités humaines celle qui utilise le plus de terres agricoles. Les pâturages occuperaient ainsi 26 % de la surface émergée de la terre tandis que la production fourragère (maïs et soja principalement) requiert environ un tiers des terres arables. 

Consommation mondiale de viande en pleine croissance

De 1971 à 2010, la production mondiale de viande a triplé pour atteindre environ 600 milliards livres. À ce rythme, la production devrait encore doubler d'ici 2050 pour atteindre plus de 544 milliards de kilos par an, nécessitant davantage d'eau, de terres, de carburants, de pesticides, d'antibiotiques et causant d'importants dégâts à la planète et la santé mondiale.

Le pays qui détient le record de consommation de viande par habitant est les Etats-Unis, avec 94 kg de viande par personne et par an. C'est presque 60 % de plus que pour un Européen qui consomme 61 kg par habitant et 4 fois plus que dans la plupart des pays en voie de développement. 

Pour accroître la prise de conscience sur les méfaits de ce "virus alimentaire", l'ONG américaine EWG a donc calculé le bilan carbone de la consommation de viande et d'autres aliments de notre quotidien. Vous pouvez consulter le rapport en anglais sur le site de l'ONG.

Contrairement à la plupart des études qui se concentrent uniquement sur ​​les émissions lors de la production, cette évaluation calcule l'empreinte carbone (émissions de GES) de chaque produit alimentaire pendant la phase d'élevage mais aussi après la mise à mort de l'animal. Par exemple, l'analyse inclut les émissions liées à la viande produite qui n'est finalement pas consommée, soit parce qu'elle est laissée sur le bord de l'assiette, soit parce que la date de péremption a été dépassée ou parce qu'elle a perdu en graisses  pendant la cuisson. "Environ 20 % de la viande produite finit à la poubelle" rappelle l'ONG dans son étude.

Découvrez le top 5 des aliments polluants selon EWG dans le diaporama.

Alicia Muñoz