lait agriculture

Face à une "crise inédite", les producteurs de lait de vache bio français appellent à la mobilisation

Dans une lettre ouverte à l'attention de tous les acteurs des filières de l'Agriculture Biologique, l'association Lait Bio de France (fédération nationale d'organisations de producteurs de lait de vache biologique) lance un appel à mobilisation pour répondre à la situation de crise inédite à laquelle est confronté le secteur. "Sommes-nous condamnés à un retour de balancier, pour ramener l'Agriculture Biologique à la situation d'il y a quelques années, une niche pour une minorité de consommateurs ?"
Afficher le diaporama

Voici la lettre dans son intégralité :

L'ensemble des filières de l'Agriculture Biologique traverse une crise inédite. Dans la filière laitière, les producteurs bio subissent de plein fouet les effets de plusieurs facteurs économiques et politiques négatifs :

- la disparition de l'aide au maintien programmée en 2023 dans le cadre de la nouvelle PAC s'accompagne d'une stagnation actuelle du prix de vente moyen à la production, demeurant toujours nettement inférieur au niveau du prix de revient publié par l'interprofession (données comptables 2021 ne prenant pas en compte les impacts de 2022).

- les impacts climatiques de 2022 s'accompagnent d'une inflation galopante sur l'ensemble des postes de charges, faisant chuter lourdement la rémunération du travail des éleveurs et des éleveuses, engagés en Agriculture Biologique.

- l'érosion des ventes de produits laitiers biologiques se poursuit et engendre un déclassement important qui pénalise les entreprises de collecte et de transformation, et in fine la valorisation du lait biologique livré aux transformateurs.

Sommes-nous condamnés à un retour de balancier, pour ramener l'Agriculture Biologique à la situation d'il y a quelques années, une niche pour une minorité de consommateurs ?

[media]

L'association Lait Bio de France, dont la FNAB est membre de droit, fédère une grande diversité d'organisations de producteurs de lait de vache biologique. Les difficultés que nous témoignons aujourd'hui au travers de cette lettre sont partagées par les acteurs de nombreuses autres filières (viandes, légumes, céréales...). Nous appelons les producteurs bio à se fédérer également au sein de chacune des filières, pour construire ensemble des solutions adaptées.

Nous invitons les acteurs de toutes les filières de l'Agriculture Biologique à nous rejoindre pour demander la mise en place par les pouvoirs publics d'une concertation nationale sur l'avenir de l'Agriculture Biologique, pour répondre à la situation de crise que traverse l'ensemble des filières, mais aussi pour fixer un nouveau cap qui devra rester ambitieux pour l'Agriculture Biologique, et ce dès 2023.

Cette concertation doit permettre de réunir tous les acteurs des filières, dont les syndicats agricoles, autour des pouvoirs publics. En commençant par faire un constat réaliste de la situation de l'Agriculture Biologique en France en 2022, nous pourrions construire ensemble un programme de mesures, à la fois pour aider les fermes bio ainsi que les entreprises de transformation et de commercialisation à passer la crise, mais aussi pour nous donner collectivement un nouveau souffle et un horizon de développement.

Soyons en convaincus, c'est en accompagnant l'Agriculture Biologique que nous pourrons répondre aux défis posés à l'agriculture aujourd'hui.

Au nom des membres de Lait Bio de France, je compte sur votre engagement.
Sincères salutations,
Mathieu Grenier, Producteur de lait bio en Seine-Maritime, Président de Lait Bio de France

photo @StockMediaProduction