Bioaddict



FNE dessine la France des principaux "combats environnementaux"

Publié Le 23 Janvier 2012 à 16h20
 
De l'arrêt de la centrale nucléaire alsacienne de Fessenheim au projet pétrolier en eaux profondes en Guyane, en passant par la préservation des ours dans les Pyrénées, les principaux enjeux environnementaux en France figurent sur cette carte ludique, réalisée par la fédération France Nature Environnement.
La carte des principaux "combats et initiatives" réalisée par France Nature Environnement.

C'est un peu la "carte de France des combats à gagner" pour l'environnement que FNE vient de publier sur son site Internet. Cette dernière vise à alerter les candidats à la présidentielle, dont plusieurs participeront samedi 28 janvier au Congrès de FNE à Montreuil.

Ainsi, cette carte présente les "combats à gagner" mais aussi ceux qui ont déjà été en partie gagnés, à travers la formule " initiatives à encourager", explique Grégoire Lejonc, coordinateur du projet. Parmi les combats à gagner, figurent bien-sûr le démantèlement de la centrale de Fessenheim, la doyenne de France, mais aussi l'abolition des permis d'exploration du gaz de schiste en Rhône-Alpes, ou encore la création d'un " vrai Parc national des Calanques ", c'est-à-dire, un parc qui assure une réelle protection du site et qui respecte les critères internationaux de protection de la biodiversité.

Les principaux enjeux et initiatives à imiter

Parmi les initiatives exemplaires, FNE cite l'agenda 21, la communauté de communes du pays des Herbiers, qu'elle considère comme exemplaire mais aussi la centrale photovoltaïque sur les toits du marché Saint-Charles à Perpignan (68 000 m², soit la plus grande centrale  intégrée au bâti de France), ou encore la mise en place de "corridors écologiques" pour la migration de certains poissons.

Ces initiatives portent sur les thèmes très variés du développement durable, comme l'énergie, l'agriculture ou la biodiversité."Un certain nombre de ces combats sont connus, mais d'autres le sont moins comme le rejet des boues de dragage en mer sans contrôle" en Bretagne, affirme Grégoire Lejonc.

"En généralisant (ces initiatives), on a déjà les clés de la transition écologique" explique FNE dans son communiqué avant d'évoquer par exemple le développement de l'agriculture biologique.

Espérons que les candidats à la présidentielle attendus au congrès organisé par FNE, sauront s'inspirer de toutes ces initiatives et prendre en compte les préoccupations de nombreux Français en matière d'environnement.

Célia Garcin