Bioaddict



Gaz à effet de serre : nouvelle baisse des émissions en France en 2008


Sommaire
1 - La France respecte ses engagements de réduction des GES
2 - Baisse des GES : des écarts entre secteurs d'activité
Publié Le 8 Février 2010 à 11h11
 
Les émissions de gaz à effet de serre de la France sont estimées à environ 527 millions de tonnes équivalent CO2 (MteqCO2) pour l'année 2008, soit une baisse de 0,6 % par rapport à l'année 2007 selon un inventaire du Citepa remis à Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie.

Le Ministre de l'Ecologie a annoncé une nouvelle baisse des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France pour l'année 2008. Ces données ont été soumises par le Citepa (Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique) dans le cadre du Système national d'inventaire des émissions de polluants atmosphériques (SNIEPA).

"Avec cette nouvelle diminution des émissions de gaz à effet de serre de la France, nous atteignons un plus bas niveau historique depuis 1990 et nous respectons toujours nos engagements pris dans le cadre du protocole de Kyoto. Mais nous voulons aller beaucoup plus loin : avec le Grenelle Environnement, la France devrait réduire de 22.8 % ses émissions de gaz à effet de serre en 2020 par rapport à 1990", a déclaré Jean-Louis Borloo.

Les objectifs du protocole de Kyoto

Les émissions de la France sont inférieures de 6.4 % au plafond fixé par le protocole de Kyoto pour la période 2008-2012, soit 564 MteqCO2. Alors que l'application du protocole de Kyoto a débuté en 2008, la France est l'un des rares pays industrialisés respectant scrupuleusement ses engagements internationaux.

La baisse enregistrée en 2008 fait suite à une baisse de 2 % enregistrée en 2007. Cette baisse intervient malgré des conditions climatiques plus rigoureuses en 2008 qu'en 2007.

Une diminution des GES liée à la crise économique et financière

La crise économique et financière a provoqué un ralentissement significatif de l'activité économique à partir de la mi-2008, expliquant la baisse des émissions de 2008.

D'après l'inventaire du Citepa, "on peut estimer que la crise a engendré en 2008 une baisse d'un peu moins de 4 % des émissions de CO2 liées à l'énergie ".