Bioaddict



George Clooney milite pour sauver l'Arctique

Publié Le 10 Février 2014 à 13h58
 
Comme l'acteur américain George Clooney et des millions de personnes, devenez un défenseur de l'Arctique aux côtés de l'association Greenpeace qui se bat pour créer une "zone naturelle préservée" autour du pôle Nord, et bannir les industries destructrices de l'Arctique.
DOSSIER SPECIAL
1/2
L'acteur américain Georges Clooney s'investit...
L'acteur américain Georges Clooney s'investit pour la campagne "Save the Arctic" de Greenpeace

Exploitation pétrolière, pêche industrielle et militarisation... l'Arctique est aujourd'hui menacé. L'association de la protection de l'environnement Greenpeace a ainsi lancé la campagne "Save the Arctic" afin de sensibiliser la population mondiale.

"Nous voulons créer une "zone naturelle préservée" autour du pôle Nord, et bannir les industries destructrices de l'Arctique" précise l'association qui a créé une pétition qui regroupe aujourd'hui plus de 5 millions de signataires ! L'objectif étant de rassembler 6 millions de signatures, l'acteur américain George Clooney a pris part à la mobilisation en posant avec un t-shirt "Save the Arctic". Une photo qui a eu beaucoup de succès sur twitter !

Si vous aussi, vous voulez vous engager en demandant aux dirigeants de la planète de proclamer les eaux internationales entourant le pôle Nord " zone naturelle préservée " et d'interdire les forages pétroliers et la pêche industrielle dans l'ensemble de l'Arctique, vous pouvez signer la pétition sur le site savethearctic.org

Pourquoi il faut sauver l'Arctique ?

Au cours des 30 dernières années, la banquise, qui est essentielle à l'équilibre climatique, a perdu 1/3 de sa surface

Depuis plus de 800 000 ans, la glace règne en maître sur l'océan Arctique. Aujourd'hui, elle fond en raison de notre consommation de combustibles fossiles et d'ici à 2030, elle pourrait complètement disparaître en été. Les conséquences seraient catastrophiques pour les habitants de la région et pour les espèces qu'elle abrite, comme les ours polaires, les narvals, les morses... mais aussi pour les 7 milliards d'êtres humains : il faut savoir qu'en formant une couche de protection réfléchissante sur l'océan, la banquise régule notre climat. En préservant l'Arctique, c'est ainsi nous-mêmes que nous préservons.

Les compagnies pétrolières sont prêtes à risquer une marée noire en Arctique

Les compagnies pétrolières cherchent désormais à tirer parti de la fonte des glaces qu'elles ont contribué à aggraver. Elles pourraient extraire environ 90 milliards de barils en Arctique. Les profits en jeu sont colossaux. Pourtant, ce pétrole ne représente que trois ans de consommation mondiale ! D'après des documents officiels, il serait " pratiquement impossible " de faire face à une marée noire dans les eaux glacées de l'Arctique. Pour empêcher les icebergs d'entrer en collision avec leurs plateformes, les compagnies pétrolières utilisent des canons à eaux géants pour faire fondre les blocs de glace. Si nous les laissons faire, une marée noire ne serait qu'une question de temps.

L'appel de Greenpeace :

"L'Arctique est en première ligne du dérèglement climatique (l'augmentation des températures y est deux fois plus rapide qu'ailleurs). Elle se trouve aussi dans la ligne de mire des industriels qui convoitent son sous-sol riche en pétrole, l'une des énergies les plus sales.

Nous devons stopper cette folle ruée vers l'or noir pour favoriser un changement radical de notre consommation d'énergie, et accélérer la révolution énergétique pour préserver l'avenir de nos enfants.

Nous savons que nous faisons face aux pays et aux industriels les plus puissants du monde. Mais nous avons quelque chose qu'ils n'ont pas : la volonté commune et immuable de préserver la planète que nous léguerons à nos enfants. Cette volonté transcende toutes les frontières et nous rend plus forts que toutes les armées ou les pétrodollars.

Nous enverrons un message clair : la paix dans le monde et le respect de la planète dépendent de la préservation de l'Arctique.

Nous ferons retentir haut et fort notre appel auprès des dirigeants politiques du monde entier et, lorsque nous serons des millions à faire front commun, nous demanderons aux Nations Unies d'adopter un traité mondial pour protéger l'Arctique.

Il y a 30 ans, nous avions mené une campagne victorieuse pour préserver l'Antarctique, au Sud. Aujourd'hui, nous pouvons et nous devons renouveler cet exploit pour protéger l'Arctique, au Nord !

L'Arctique a besoin de vous."

Stella Giani




Acceuil Biomap
Marché Bio des Quais à Bordeaux
Quai des Chartrons Alimentation bio Marché bio Voir la fiche