Bioaddict



good news

Greenpeace lutte contre le "crime climatique" de la déforestation en Indonésie

Publié Le 30 Octobre 2009 à 11h39
 
Ce jeudi 29 octobre, Greenpeace a bloqué un navire à St-Nazaire pour dénoncer la déforestation en Indonésie. La destruction massive des forêts tropicales et des tourbières pour y installer des plantations d'huile de palme a fait du pays le troisième émetteur de gaz à effet de serre.

Hier, durant huit heures, les activistes de Greenpeace ont empêché un navire en provenance d'Indonésie de décharger 15 000 tonnes de tourteaux de palme au port de Montoir-de-Bretagne (à 5 km de Saint-Nazaire). Ces tourteaux sont les résidus solides issus de l'extraction de l'huile des palmiers à huile. En bloquant leur déchargement, Greenpeace protestait contre le développement de l'industrie de l'huile de palme en Indonésie, un développement synonyme de déforestation et d'émissions de gaz à effet de serre.

Les activistes ont ainsi peint en blanc l'inscription " Climate crime " (" Crime climatique ") sur la coque du bateau. Des banderoles ont été déployées sur lesquelles on pouvait lire " Déforestation = changement climatique ".

Greenpeace demande aux chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Européenne qui se réunissent actuellement à Bruxelles de s'engager fermement contre la déforestation, dans la perspective du sommet international sur le climat qui s'ouvrira à Copenhague le 7 décembre.

Pour soutenir Greenpeace dans son combat contre la déforestation, signez l'appel .