Bioaddict



Inquiétude sur l'augmentation des catastrophes naturelles en Austalie

Publié Le 5 Janvier 2012 à 17h17
 
En Australie, les grands assureurs ont mis en garde contre l'augmentation d'événements météorologiques catastrophiques suite à la hausse des températures mondiales.
Ayers Rock en Australie

L'année dernière, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont représenté plus d'un tiers des coûts mondiaux d'assurance suite à des catastrophes naturelles, avec notamment 22 milliards de dollars suite aux inondations du Queensland et au séisme de Christchurch.

Insurance Australia Group s'attend à ce que ce chiffre continue d'augmenter car les inondations, les incendies, les canicules et les sécheresses risquent de se multiplier. IAG s'attend également à voir une augmentation du nombre de cyclones, notamment dans des régions habituellement épargnées par ceux-ci.

"L'Australie est susceptible d'être l'un des pays les plus touchés par le changement climatique, avec plus de 80% de la population résidant à moins de 50 kilomètres de la côte". "Ces communautés sont particulièrement exposées aux événements météorologiques les plus extrêmes et donc les plus dommageables, comme les cyclones, les tempêtes et les inondations".

Après les vastes inondations de l'an dernier, le gouvernement fédéral a appelé à enquêter sur la meilleure manière de faire face au changement climatique. En réponse, IAG a appelé à de nouvelles règles des codes de construction.

IAG prévient que, sans adaptation appropriée aux changements climatiques, le coût des assurances va devenir hors de portée pour certains consommateurs. Certains assureurs refuseront également d'assurer les régions à risque.

CATastrophes NATurelles.net, partenaire de bioaddict.fr

voir les sources de l'infos