événement loisirs

Journées de la mer 2012 : prenez le large !

Sommaire de cet article :

  1. Journées de la mer 2012 : prenez le large !
  2. Découvrir les loisirs nautiques
  3. La mer, une source d'énergies renouvelables
  4. Préserver la biodiversité marine
  5. Une source d'alimentation à préserver

La consommation de poisson est bénéfique pour la santé. Mais 80 % des stocks de poissons vendus dans le monde sont surpêchés ou menacés de l'être. Alors comment continuer à profiter des délices de la mer tout en préservant la biodiversité marine ?

Le poisson, c'est bon !

Le poisson est un produit de grande consommation : en 30 ans, la demande mondiale en produits de la mer a plus que triplé et chaque Français consomme aujourd'hui 29 kilos de poissons, coquillages et crustacés par an, dont 57 % sont produits dans l'Hexagone.

Or aujourd'hui, 80 % des stocks de poissons vendus dans le monde sont surpêchés ou menacés de l'être selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les 10 espèces de poissons les plus péchées représentent 30 % de la production totale des pêches. Les zones de pêche les plus exploitées sont l'Atlantique nord-est, l'océan Indien occidental et le Pacifique nord-ouest. (La situation mondiale des pêches et de l'aquaculture - FAO - 2008)

Alors comment continuer à profiter des délices de la mer tout en préservant la biodiversité marine ?

1. En variant les plaisirs. Il est important de ne pas toujours acheter les mêmes espèces.
2. En consommant des espèces de saison
3. En n'achetant pas d'espèces en danger d'extinction
4. En achetant les produits péchés dans sa région
5. En privilégiant les produits issus d'une pêche durable.

Quelques pistes pour vous orienter dans vos courses et faire le bon choix

Depuis dix ans, plusieurs initiatives ont vu le jour en France pour aider le consommateur à mieux choisir ses produits via notamment des actions de labellisation et de certification.

Les actions et labels publics

  • FranceAgriMer a développé une marque collective " Pêcheur responsable " qui valorise les bonnes pratiques de la pêche. Cette marque s'adresse à toute entreprise de pêche qui met en oeuvre à bord de son ou ses navires des pratiques respectueuses de la ressource, de l'environnement, des produits pêchés, ainsi que de la sécurité et des conditions de travail des équipages. Les produits " Pêcheur responsable " sont reconnaissables au logo de la marque.
  • Le site du Centre national de la mer Nausicaä participe à la campagne " Mr Goodfish " en proposant une liste de poissons de saisons actualisée chaque trimestre avec des idées de recette. Car comme pour les fruits et légumes, il existe des calendriers des saisons pour les poissons.
  • Le Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Pêche travaille actuellement en étroite collaboration avec la filière pêche à la mise en place d'un écolabel " Pêche durable " afin de certifier la nature durable des produits et rassurer le consommateur sur le caractère responsable de ses achats.

Les actions et label privés

Depuis mars 2010, l'association France filière pêche regroupe des professionnels français (pêcheurs, transformateurs, distributeurs) et a pour objectif de créer une marque collective hexagonale qui valorise la provenance locale des produits et fait la promotion des circuits courts (limitation des émissions de CO2 liées aux transports).

Le MSC (Marine Stewardship Council) est une organisation à but non lucratif qui a pour objectif de valoriser les produits issus d'une pêche responsable. Crée en 1997 par le WWF et l'entreprise Unilever, le MSC repose sur trois grands principes : préservation de la ressource, respect de l'écosystème et suivi des normes et législation locales et internationales.

Le label atteste que la pêcherie qui a prélevé le poisson certifié s'inscrit dans un principe de durabilité et de respect de l'environnement. La certification est basée sur le code de conduite pour une pêche responsable de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et est conforme aux directives de la FAO pour l'étiquetage écologique du poisson.

En savoir plus :

- La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction

- Le Comité français de l'UICN (réseau des organismes et des experts de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France.)

- L'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

- Le site de WWF dédié à la pêche

Stella Giani