Bioaddict



good news

Jumo : le Facebook version humanitaire

Publié Le 25 Janvier 2011 à 13h05
 
Le co-fondateur de Facebook, Chris Hugues, a créé un nouveau réseau social. Baptisé Jumo (" tous ensemble " en langue tonale yoruba), ce site communautaire veut connecter les individus et les organisations " qui veulent changer le monde ".
Jumo, le réseau social pour les individus et les ONG qui veulent "changer le monde".
" Jumo permet aux gens de trouver, suivre et soutenir ceux qui travaillent à trouver des solutions sur le terrain, dans leur communauté et dans les régions à travers le monde ".

C'est par cette présentation que Jumo, le nouveau réseau social à but non lucratif, veut permettre à chacun des internautes de trouver la cause de son choix, de devenir " ami " avec les ONG choisies, qu'elles soient sociales ou environnementales et de relier tous les bénévoles.

Comment ? En se connectant avec ses identifiants Facebook. Il suffit ensuite de remplir quelques questions (date de naissance, localisation...) afin de guider l'internaute vers les associations susceptibles de répondre à ses attentes et à ses envies, parmi plus de 3 000 ONG inscrites sur le site. Le membre du réseau reçoit ensuite par mail ou sur son profil les actualités, les mises à jour, les vidéos... des associations sélectionnées.

L'utilisateur peut aussi verser des dons à l'instar de l'application " Causes ", devenue d'ailleurs à elle toute seule un site internet : aider les enfants pauvres au Malawi ou sauver les dauphins, vous pouvez choisir le projet à défendre et le soutenir comme bon vous semble.

Pour l'instant, Jumo, le Facebook version humanitaire, est uniquement décliné en anglais. Compte tenu du succès planétaire de la plateforme, la version française ne devrait pas tarder à arriver.

Si la technologie permet de mettre en contact des milliers de gens par pur plaisir, on ne peut qu'espérer qu'elle réussira à convaincre les adeptes des réseaux sociaux, d'adhérer également à des ONG du monde entier et de rassembler toutes les personnes désireuses de révolutionner le monde.

Emilie Villeneuve