Bioaddict



reportage

L'écotourisme aux Bahamas


Sommaire
1 - Le paradis de la biodiversité
2 - Les îles de références en matière d'écotourisme
3 - Protection de la biodiversité et tourisme durable aux Bahamas
Publié Le 6 Novembre 2010 à 15h49
 
Aux Bahamas, les immenses plages de sable rose ou blond sont souvent désertes. Et pour cause : à peine 6% d'entres elles sont exploitées ! Précurseur dans le domaine de l'écologie et véritable berceau de l'écotourisme, l'archipel des Bahamas figure par ailleurs parmi les premiers pays au monde à avoir créé des parcs nationaux, en 1958. On en compte 26 à ce jour. Outre un grand choix de sorties " natures " organisées pour découvrir la richesse des îles et des parcs nationaux, les îles abritent de plus en plus d'adresses tournées vers le bien-être de la planète !
DOSSIER SPECIAL
1/8

Situé au sud des côtes de la Floride, tout proche des îles des caraïbes, l'archipel des Bahamas se déploie sur plus de 260 000 km2. Les Bahamas représentent en effet une immense région qui compte 700 îles, regroupées en 16 destinations distinctes.

Aux Bahamas, l'écologie ne date pas d'hier ! Si la création d'un ministère de l'environnement ne date que de juillet 2008, il faut noter que l'archipel des Bahamas figure parmi les premiers pays au monde à avoir créé des parcs nationaux, dès 1958. Le premier parc fut ainsi fondé en 1958 dans les îles Exuma. Il est d'ailleurs ensuite devenu un modèle pour tout l'archipel, qui compte aujourd'hui vingt-cinq espaces protégés sous-marins et terrestres.

Pour découvrir la richesse des îles et des parcs nationaux, l'archipel propose un vrai programme de sensibilisation à l'écologie à travers diverses activités comme :

- la plongée pour découvrir les richesses des fonds marins

Les Iles des Bahamas sont ceinturées par la troisième barrière de corail du monde en longueur. Les récifs coralliens représentent l'écosystème marin où la diversité des espèces est la plus grande. Ils abritent notamment une grande variété de poissons tropicaux, tous plus colorés et plus étonnant les uns que les autres, comme le charismatique poisson-clown. On retrouve également de nombreuses espèces de dauphins et de requins.

- l'observation des oiseaux et la découverte de la flore à travers les mangroves ou les sentiers " nature "

Situées entre terre et mer, la mangrove est une formation végétale qui pousse dans un milieu salin. C'est un écosystème particulier où l'on rencontre quatre types d'arbres : les palétuviers rouges, noirs, blancs et gris et qui sert à la fois de barrière protectrice naturelle des îles et de nurserie pour les poissons et bébés requins.

Les principaux parcs nationaux à découvrir aux Bahamas sont :

- l'Exuma National Land and Sea Park (1er premier parc marin inauguré en 1958),
- le Parc National d'Abaco,( qui possède une espèce endémique de perroquet : l'Abaco Parrot)
- l'Inagua National Park sur Great Inagua Inagua (on compte une population de plus de 60 000 flamands roses)
- le Lucayan National Park (qui possède le plus long enchevêtrement de grottes sous-marines et de cavernes, dont certaines offrent des témoignages archéologiques inestimables)
- l'Union Creek Reserve (où l'on peut découvrir un élevage de tortues marines géantes)
- Les parcs de Central Andros et leurs " trous bleus ", piscines naturelles paradisiaques.



publi-redactionnel