énergie

L'île d'Ouessant bientôt alimentée en électricité... grâce à la mer !

Un projet d'hydrolienne (éolienne sous-marine) devrait voir le jour d'ici début 2012 pour alimenter en partie la consommation en électricité de l'Île d'Ouessant (Finistère) grâce aux forts courants marins de la région.

Composée d'une hélice de 10 m de diamètre, l'appareil bénéficiera du courant " Fromveur ", bien connu dans la région pour atteindre une vitesse de 9 noeuds (environ 16 km/h). Il prendra en charge une partie de la consommation en électricité de l'île, actuellement alimentée par une centrale à fioul.

Un geste fort envers le développement durable qui va tout de même coûter près de 9 millions d'euros pour le premier exemplaire, qui à terme devrait comporter d'autres machines. L'Etat français devrait participer à hauteur de 3.5 millions d'euros dans le projet de construction.

D'une puissance maximale de 500 MW, l'hydrolienne est une solution à privilégier face à d'autres énergies renouvelables comme les éoliennes, non compatibles avec les vents trop forts présents sur l'île. Dans le futur, un projet de stockage de l'électricité est même prévu, grâce à uns système gazeux permettant de garder l'électricité produite par les éoliennes sous-marines. A suivre !

La rédaction de Kelplanète.com pour bioaddict.fr

A lire aussi : Énergies renouvelables : les hydroliennes, un concept prometteur ?