Bioaddict



La Drôme : 1er département bio de France


Sommaire
1 - La Drôme, 1er département bio de France
2 - "Manger mieux, manger bio" dans les collèges de la Drôme
Publié Le 8 Mars 2010 à 16h57
 
Il s'agit du premier département bio français en nombre de producteurs et en terme de surfaces certifiées. En effet, avec 615 exploitations bio qui occupent 24 078 hectares, la Drôme est aujourd'hui le seul département métropolitain dont les surfaces cultivées en bio représentent près de 11 % des surfaces agricoles utilisées du département (46 % de la surface agricole utile bio de la région Rhône-Alpes). La Drôme est aussi une référence dans la mise en oeuvre de la bio en restauration collective.

Agriculture, agroalimentaire, entretien, cosmétiques et bien-être... le bio touche de multiples secteurs en Drôme. Grâce à la présence de nombreuses exploitations et entreprises liées au bio, le département dispose d'un tissu économique riche dans le secteur avec des activités allant de la production à la distribution en passant par le conditionnement.

La Drôme compte ainsi 615 exploitations bio, 133 préparateurs et transformateurs de produits bio (fruits et légumes, vins, viandes/volailles, produits laitiers et céréaliers, plats préparés...) et 50 magasins spécialisés. Leader mondial pour la production et la transformation de Plantes à Parfums Aromatiques et Médicinales (PPAM), le département se distingue par la présence sur son territoire d'entreprises bio-cosmétiques. Saviez-vous d'ailleurs que l'association Cosmébio, qui décerne l'agrément bio pour les produits cosmétiques, est implantée dans la Drôme ?

Sans oublier l'agriculture conventionnelle, le département a intégré l'agriculture bio et l'agriculture raisonnée dans ses projets de développement du territoire. L'agriculture bio nécessite des équipements spécifiques et souvent coûteux pour les agriculteurs. Ainsi, au total, 500 000 euros annuels y sont consacrés.

Pour Didier Guillaume, président du Conseil Général et sénateur de la Drôme : "Accompagner la filière bio c'est aussi s'engager à apporter une aide forte à un secteur économique en pleine croissance, à fort potentiel et créateur d'emplois. Entre tradition et innovation, l'agriculture bio constitue un réel atout économique et social que le département soutient et encourage. Ces aides portent tant sur la production que sur la promotion des produits bio, notamment auprès des jeunes générations".

Pour la santé des jeunes et la préservation de l'environnement, la Drôme a également lancé dès 2005 le programme " Manger mieux, manger bio " dans ses collèges".

Cette opération qui consiste à développer le bio dans la restauration collective permet aux ¾ des collèges drômois d'en bénéficier.