Bioaddict



bad news

La France épinglée pour excès d'emballages

Publié Le 30 Janvier 2012 à 13h33
 
Les emballages multiples et superflus qui surprotègent les produits vendus en supermarchés sont une source d'agacement pour bien des consomma'cteurs. La Commission européenne a décidé d'agir contre ce gaspillage en rappelant à l'ordre plusieurs pays de l'Union Européenne, dont la France.

Datant de 1994, la directive relative aux emballages et aux déchets d'emballages, vise à réduire le volume des déchets et à favoriser la croissance durable, par le développement de systèmes de recyclage des emballages. Elle établit des critères pour définir les emballages conformes et les déchets d'emballages, que les États membres sont tenus de traduire dans leur législation nationale. Or, c'est parce que la France n'a pas correctement transposé dans son droit national à celui de l'UE sur ces définitions que la Commission européenne lui a adressé un "avis motivé" lui demandant de se mettre en confirmé sous peine de poursuite par la Cour européenne de justice.

Deux mois pour se mettre en conformité

La France avait déjà promis de changer sa législation mais la Commission ayant des doutes sur les délais de ces changements, a envoyé un avis motivé, qui ne lui laisse plus que deux mois pour agir.

Mais la France n'est pas le seul Etat à se faire rappeler à l'ordre sur cette question. En effet, des procédures du même genre concernent également la Pologne et l'Allemagne. Enfin, la Commission a demandé à Chypre et à la Grèce d'assainir certaines de leurs décharges de déchets qui menacent la santé des riverains et l'environnement.

En attendant la clarification du ministère de l'Ecologie à ce sujet, le consommateur peut lutter à son échelle contre le gaspillage, en achetant des produits plus respectueux de l'environnement, car bénéficiant d'un " juste " emballage. Pour l'association Agir pour l'Environnement, il s'agit ainsi déviter les emballages type coques en plastique (typiquement utilisés pour les stylos, brosses à dents, etc) et de privilégier les boîtes en fer ou les emballages en matières recyclables ou recyclées.

AM