Bioaddict



La Mairie d'Orléans reçoit les Rubans du développement durable 2012

Publié Le 12 Septembre 2012 à 19h02
 
La Mairie d'Orléans reçoit pour la troisième fois "les Rubans du développement durable", témoignage de son engagement fondé sur la durée en matière de développement durable. Pour cette édition la Mairie d'Orléans a défendu son dossier dans les domaines de l'énergie, la biodiversité, l'eau et la consommation responsable, en mettant l'accent sur la mobilisation de tous les acteurs.

Développement durable : les objectifs de la ville d'Orléans

  • Economiser l'énergie et lutter contre le dérèglement climatique

La Mairie d'Orléans a décidé de lutter contre les émissions de GES - gaz à effet de serre en choisissant deux volets : le chauffage et les transports. Côté chauffage, elle a procédé à l'examen des ses propres bâtiments, puis a évalué ses émissions de GES par un " Bilan carbone ". De cette étude, il ressort que 72% des émissions municipales sont liés aux réseaux de chaleur alimentant les bâtiments municipaux et l'habitat collectif. Pour y faire face, deux chaufferies biomasse verront le jour, l'une au sud (livraison fin 2012), l'autre au nord (mise en service prévue en 2014). Les bénéfices tirés de cette évolution seront multiples : une réduction de 12% des GES du territoire communal et la création de 115 emplois dans la filière bois. Côté transport, le Mairie d'Orléans multiplie les initiatives en faveur des déplacements doux: incitation aux livraisons avec des véhicules électriques en centre-ville, développement du domaine cyclable (75km), déploiement des bornes électriques dans les parkings souterrains, ...

  • Préserver la biodiversité

Orléans a été une des toutes premières villes de France à adopter un " Plan biodiversité ". Il vise à recenser la faune et la flore, pour mieux les connaître, les faire connaître et les protéger. Dans ce cadre, la Mairie est pionnière dans la préservation des arbres avec sa " charte orléanaise de l'arbre urbain " et son " guide des bonnes pratiques arboricoles " édités en 2011.

  • Préserver la ressource en eau

Pour une consommation plus responsable, depuis le 1er janvier 2012 la production et la distribution sont confiées à l'Orléanaise des Eaux. La facturation par tranches de consommation incite aux économies d'eau, les tarifs les plus bas étant appliqués aux 40 premiers mètres cubes consommés, appelés " l'eau vitale ". Le consommateur verra ainsi sa facture baisser de 35% par rapport au contrat précédent (hors assainissement et redevances). La télé-relève des compteurs, actuellement étendue à l'ensemble de la ville, limitera également les déperditions d'eau intervenant sur le réseau.

  • Des achats publics responsables

Les achats de la Mairie représentent une masse financière annuelle importante de l'ordre de 20 M€ en fonctionnement et 50M€ en investissement. Avec sa " charte des achats publics durables ", les consultations de la Mairie auprès des entreprises comportent une clause ou un critère visant à favoriser l'insertion sociale, les produits écologiques ou issus du commerce équitable.

Et demain...

La Mairie d'Orléans travaille actuellement sur de nombreux autres dossiers afin de réduire son impact sur l'environnement. Dans les prochaines semaines la Mairie présentera son Plan Climat Energie Territorial. Actuellement en cours de finalisation, ce travail minutieux de plusieurs mois apportera des analyses et des recommandations à destination des particuliers, des bailleurs, des entreprises... Objectif : réduire de 20% les émissions de GES d'ici à 2020 (par rapport à 1990).

Mathilde Emery