jardinage loisirs

"Laissons pousser" des fleurs sauvages dans les villes franciliennes !

55 000 sachets de graines de plantes sauvages d'Île-de-France sont distribués aux franciliens pour ce printemps 2010. L'opération "Laissons pousser" les invite à les planter sur l'espace public et à ainsi porter un nouveau regard sur la biodiversité au milieu des pavés. Pour le printemps, fleurissons nos villes !

Alors que 2010 est l'Année internationale de la biodiversité, 7 Français sur 10 estiment qu'il n'y a pas assez de végétal en ville, selon la dernière enquête Unep-Ipsos 2010.

Qu'ils se rassurent, dès ce mois-ci, Paris et plusieurs villes franciliennes vont voir leurs espaces urbains délaissés se muer en mini-prairies de fleurs sauvages !

Lancée le jeudi 15 avril dernier, la campagne " Laissons pousser " portée en Île-de-France par Natureparif, agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, regroupe une quinzaine de collectivités et organismes qui se sont engagés à distribuer à leurs habitants des milliers de sachets de fleurs des champs. Pendant tout le printemps, les citoyens sont donc autorisés à les planter sur des espaces identifiés.

Lire "La nature vous donne rendez-vous sur les Champs-Elysées en mai 2010"

Un peu plus de vert dans un monde de bitume

Un petit coup de binette par-ci, ce sont les amicales de locataires qui vont semer, un petit coup de fourchette par-là et c'est au tour des associations de jardins partagés et des particuliers-jardiniers de planter leurs graines.

A Paris, les sachets seront distribués via le réseau d'écologie urbaine : Maison du Jardinage (parc de Bercy-12ème), Maison Paris-Nature (parc Floral-bois de Vincennes) et Jardin Naturel (20ème) ; mais aussi remis aux associations des jardins partagés du réseau Main Verte ainsi qu'aux jardins pédagogiques des écoles et des centres de loisirs.

Main verte ou pas, les franciliens peuvent donc verdir les pavés. Trèfle blanc, knautie des champs, marguerites, coquelicots, achillées, vipérine, millepertuis, mauve, camomille sauvage... 17 espèces sauvages ont été sélectionnées par un comité technique de naturalistes pour que ces mélanges de fleurs et de graminées égayent les plantations en jardinières de fenêtres et autres espaces privés de nos villes .

Mode d'emploi et idées à copier sur le site "Laissons Pousser"

Retrouvez sur www.laissonspousser.com toutes les initiatives, les expériences de semeur qui s'émerveillent de l'arrivée spontanée des plantes sauvages et des insectes comme les abeilles qui les butinent. Le site se fait également l'écho d'autres expériences liées à la biodiversité des villes.

Lire "Sauver les abeilles et la biodiversité en semant des fleurs le long des routes"

Saviez vous par exemple qu'à San Francisco, une autoroute abandonnée s'est transformée en une ferme urbaine ?! 150 arbres fruitiers y ont été plantés, dont la production est vendue aux riverains : une vraie nourriture locale, bio et bon marché !

De quoi nous donner des idées ! En attendant, plantons des fleurs sauvages pour notre biodiversité !

Emilie Villeneuve

"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs." Montaigne

Info +


Cette année, une quinzaine de collectivités et organismes sont de la partie : Pantin (93), Aubervilliers (93), Nanterre (92), les communautés d'agglomération Sud de Seine (92-Clamart, Fontenay-aux-Roses, Bagneux et Malakoff) et des Lacs d'Essonne (91- Grigny, Viry-Châtillon), Valophis Habitat (94-ex OPAC du Val de Marne), les Parc naturels régionaux du Vexin français (78/95) et du Gâtinais français (77/91)...

Source: Mairie de Paris

Natureparif

Campagne "Laissons pousser"