Bioaddict



Le développement durable entre dans les écoles avec un nouveau site éducatif


Sommaire
1 - Apprendre le développement durable à l'école
2 - Un outil pédagogique pour les enseignants et les élèves
Publié Le 19 Mai 2010 à 10h59
 
Pour aider les enseignants à intégrer l'éducation au développement durable dans leurs cours avec la participation de leurs élèves, et sensibiliser les parents, un site internet vient d'être lancé avec le soutien de l'Education Nationale.

Les enseignants sont bien placés pour savoir que l'éducation est la base absolument indispensable pour sensibiliser les élèves, développer leur réflexion, et espérer obtenir un changement profond et durable de leur comportement.

Concernant le bio et le développement durable chacun sait aujourd'hui, tant leurs implications écologiques, économiques, et sociales sont importantes, qu'il est devenu fondamental et urgent d'en expliquer les enjeux à toutes les couches de la population, et en particulier aux enfants qui vont devoir préserver sur notre planète ce qui reste de l'héritage que nos ancêtres nous ont légué et que nos générations ont détruit, et continuent à détruire, sans compter.

On aurait donc pu penser que notre Ministère de l'Education Nationale, dans le cadre de sa noble mission, en concertation, en complément et en appui avec les actions du Ministère de l'Ecologie, allait tout faire pour aider sans tarder les enseignants et les élèves à s'approprier ce thème à bras le corps. En commençant, par exemple, par accorder dans la réforme des programmes, dans toutes les disciplines, une place réelle et importante à ce thème. Il aurait ainsi lancé un signal fort en faveur du développement durable qui n'aurait pas manqué d'être salué par tous...

Le Ministère de l'Education nationale vient tout de même de s'impliquer dans ce combat éducatif en soutenant la création d'un portail internet développé par " Terra Project ", une agence de communication et d'édition spécialisée dans la production d'outils pédagogiques d'aide à la réflexion et à la compréhension des phénomènes écologiques.

D'autres partenaires participent également au projet : l'ADEME ,(Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'énergie) , l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement), l'UNESCO et le Ministère de l'Ecologie.

Lire aussi : Ultimatum climatique, Bioaddict donne la parole aux jeunes : "Mr borloo, écoutez-nous..."