Bioaddict



good news

Le gouvernement récompense les agriculteurs qui s'investissent pour l'environnement

Publié Le 16 Février 2012 à 10h43
 
La Commission Nationale de la Certification Environnementale (CNCE) s'est réunie les 24 janvier et 15 février 2012. Ces deux réunions ont été l'occasion de mettre en oeuvre concrètement le dispositif de certification environnementale des exploitations agricoles.

Ainsi, la CNCE, avec Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, et Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture, a donné un avis favorable pour la reconnaissance au niveau 2 de la certification de l'agriculture raisonnée, des démarches CRITERRES, AREA (Agriculture Respectueuse de l'Environnement en Aquitaine), TERRA VITIS Rhône-Méditerranée et Plante Bleue. Cette reconnaissance permet d'identifier et de valoriser plusieurs milliers d'exploitations qui se sont déjà engagées dans des démarches respectueuses de l'environnement. En effet, tous les agriculteurs relevant de ces démarches sont réputés avoir obtenu la certification du niveau 2.

Elle a également donné un avis favorable pour l'agrément de Bureau Veritas Certification France, OCACIA, AFNOR Certification (Association Française de Normalisation) et SGS-ICS, organismes certificateurs qui procéderont à l'audit des exploitations pour les niveaux 2 et 3 du dispositif.

La parution des arrêtés d'agrément interviendra dans les tous prochains jours. Les exploitations pourront donc également accéder directement à la certification environnementale en s'adressant à ces organismes certificateurs.

Selon le gouvernement, tout est donc maintenant en place pour que les exploitations agricoles s'engagent et bénéficient de la certification environnementale.

De plus, dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie nationale pour la biodiversité, le ministère de l'écologie a indiqué qu'il viendrait en aide aux agriculteurs qui s'engagent dans le niveau 3 (Haute Valeur Environnementale).

Mathilde Emery