énergie lois

Le Gouvernement s'attaque à la précarité énergétique

Le Gouvernement a installé mardi 1er mars l'Observatoire national de la précarité énergétique afin de proposer des solutions pour lutter contre ce fléau.

Les dépenses concernant l'énergie représentent plus de 10% des ressources d'environ 3 400 000 ménages. Diminuer la facture énergétique des foyers les plus modestes a donc été retenu par le Gouvernement comme une priorité. Et il vient de lancer la création d'un Observatoire de la précarité énergétique, présidé par Jérôme Vignon, Président de l'Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale (ONPES).

Le but de cet observatoire, rattaché aux Ministères de l'Ecologie et de l'Industrie, est de permettre de mieux mesurer les phénomènes de précarité énergétique afin d'en identifier les causes, et d'assurer le suivi des aides financières publiques et privées apportées aux ménages précaires, ainsi que le suivi des actions, des initiatives locales ou nationales, pour en mesurer les impacts et en partager les expériences.

" Sa mise en place réunissant aussi bien les acteurs de la solidarité, de l'énergie et du logement, constitue un maillon essentiel dans l'action contre ce fléau encore trop mal connu ", ont précisé Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l'Ecologie et Eric Besson Ministre de l'Industrie.

Espérons que les conclusions de cet observatoire seront rapidement connues et des mesures concrètes rapidement proposées car nous venons d'apprendre, par exemple, que Eric Besson, Ministre chargé de l'Industrie et de l'Energie, avait prévu d'augmenter le prix du Gaz de 5% en avril prochain. Ce qui va immanquablement aggraver encore la précarité.

H de M

A lire aussi : Énergies renouvelables : les Français sont prêts à s'équiper !

Habitat: toutes les aides financières dont vous pouvez bénéficier en 2011

Développement de l'éolien offshore : quelle facture pour les ménages ?