biodiversité tourisme

Le Marais poitevin passe sous la tutelle du Ministère de l'Ecologie

Le Marais poitevin, deuxième zone humide de France après la Camargue et classée site Natura 2000, est devenu un établissement public le 8 août 2011. Quelles sont les implications de ce nouveau statut ?
Afficher le diaporama

Promulgué septième "grand site de France" en Mai 2010, le Marais Poitevin est à cheval sur trois départements (Vendée, Deux-Sèvres et Charente-Maritime), deux régions (Pays de la Loire et Poitou-Charentes) et s'étend sur environ 100 000 hectares.

"Depuis 2002 et au travers du plan gouvernemental pour le Marais Poitevin, l'Etat oeuvre à la préservation de ce patrimoine aussi remarquable que fragile. [...] Ce plan a permis par exemple à la "Venise verte" de retrouver son vaste réseau de canaux fonctionnels, où les vaches maraîchines sont conduites en barque dans les prairies, au coeur du marais mouillé. Ce nouvel établissement public va permettre à tous les partenaires du marais de donner un élan nouveau aux actions déjà engagées ", s'est réjouie la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les missions de l'Etablissement public

Cet établissement public, dont la création a été décidée en 2009, se voit confier la mission de " concilier une activité économique indispensable à la vie de ce territoire de 100 000 habitants, et la préservation de ses milieux remarquables".

[media]

Pour cela, les responsables du site devront travailler sur deux axes :

  • la gestion de l'eau, à l'exception de l'eau potable et de la prévention des innondations ;
  • la préservation de la biodiversité.
Ils seront notamment chargés du suivi de la gestion opérationnelle des niveaux d'eau et des prélèvements dans les nappes et cours d'eau des bassins versants d'alimentation du Marais poitevin.

Envie de visiter ? Allez faire un tour sur le site de l'Office de Tourisme du Marais Poitevin http://www.niortmaraispoitevin.com/

Astrid Kergrohen

Info +

Qu'est ce qu'un établissement public (EP) ?

Un établissement public est une personne morale de droit public disposant d'une autonomie administrative et financière afin de remplir une mission d'intérêt général, précisément définie, sous le contrôle de la collectivité publique dont il dépend (État, région, département ou commune). Il dispose donc d'une certaine souplesse qui lui permet de mieux assurer certains services publics. Il ne doit pas être confondu avec un établissement d'utilité publique qui relève du droit privé.