Bioaddict



Le poisson sauvage n'est pas bio !

 
Beaucoup de poissonniers et de restaurateurs entretiennent la confusion entre le poisson sauvage et le poisson bio. Le poisson bio n'est pas un poisson sauvage. Il est forcément un poisson d'élevage. Mais de grande qualité.

Le poisson " sauvage " bénéficie d'un a priori qualitatif qui paraît évident pour la plupart des consommateurs qui le considèrent comme un poisson " naturel " et sain.

Malheureusement, cet a priori est de moins en moins mérité.

Les poissons " sauvages " sont en effet souvent pollués par les produits chimiques rejetés dans les cours d'eau et la mer. Ainsi, en France, les poissons de certaines rivières viennent d'être interdits à la consommation. Et l'on découvre que les harengs, les sardines et saumons " sauvages " peuvent contenir des métaux lourds très toxiques...

Lire " Pollution et PCB : après les poissons, c'est l'Homme qui trinque ! "

Lire " PCB : Un nouveau site pour connaître le niveau de pollution des cours d'eau et des poissons "

Tous les poissons sauvages ne sont pas encore, fort heureusement, pollués. Mais en pratique comment savoir si ceux que nous achetons, ou consommons, sont sains ? Aujourd'hui il est quasiment impossible de le savoir. Les lieux de pêche ne sont que très rarement précisés sur les étals, et pratiquement jamais au restaurant. Et lorsque la provenance est précisée comment savoir si le lieu est pollué ou non ?

Le poisson sauvage n'est donc pas bio, ni forcément de qualité. Alors faut-il préférer le poisson d'élevage?

Il existe en fait deux catégories de poissons d'élevage qui n'ont strictement rien à voir l'une avec l'autre : les poissons d'élevage conventionnel, et les poissons d'élevage bio.