animaux

Le rugby oui, la corrida non !

Dans le cadre d'un tournoi de rugby, est-il nécessaire d'organiser une corrida et la mise à mort de 6 jeunes taureaux ?

Ce dimanche 2 juin, à l'appel de l'association de protection animale L214, une manifestation d'opposition à la corrida se tiendra sur la commune de Captieux en Gironde (33). Cette mobilisation fait suite à l'organisation d'une feria autour d'un tournoi de rugby le samedi et d'une corrida le dimanche. La corrida mettra en scène la mise à mort de 6 jeunes taureaux par des matadors amateurs.

Il faut savoir que le droit reconnaît actuellement que ces actes s'apparentent à des sévices graves ou à des actes de cruauté mais autorisent ces mises à mort en raison de leur caractère traditionnel.

L'article 521-1 du code pénal stipule :
" Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. "

L'alinéa 7 de cet article accorde une dérogation aux corridas : " Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie. "

Si la corrida peut apporter des plaisirs aux acteurs et spectateurs du spectacle, peut-elle justifier la souffrance et la mise à mort violente d'animaux ?

 Pendant que des milliers de militants défilaient contre la corrida dans les rues d'Alès en mai 2013, 16 taureaux furent torturés et tués derrière les murs des arènes. Découvrez l'agonie de ces animaux avec cette vidéo aux images extrêmement choquantes.

" Il est aujourd'hui reconnu que les animaux tels que les bovins sont sensibles à la souffrance et la douleur. L'agonie des taureaux au cours des corridas n'est à l'évidence pas compatible avec un comportement éthique envers les animaux. Le rugby oui, la corrida non " explique Laurent Goulefer, porte-parole de l'association L214, dans un communiqué.

Le maire de a Commune de Captieux, M. Georges Bernard, a tenté d'interdire la manifestation en prenant un arrêté municipal. L'association L214 a saisi le Tribunal administratif de Bordeaux en déposant un référé en urgence. Le maire a alors annulé son arrêté et un parcours a été négocié entre les services de l'État, de la gendarmerie, de la commune et de L214.

La manifestation d'opposition à la mise à mort de taureaux pour le spectacle aura lieu sur la Commune de Captieux (en Gironde à 30 km au sud de Langon) le dimanche 2 juin à 14h30. Le départ se fera sur la Zone industrielle, plate-forme de l'ex gare.

Romy Heisenberg