Bioaddict



Leonardo DiCaprio devient un bioaddict !

Publié Le 21 Janvier 2013 à 10h42
 
L'acteur de cinéma vient de décider de prendre du recul par rapport au cinéma pour mener des actions en faveur de l'écologie.
L'acteur Leonardo DiCaprio
DOSSIER SPECIAL

Les choix éthiques des grandes vedettes de cinéma ont toujours un impact positif important auprès de leurs fans et de la population en général. Alors aujourd'hui quand nous apprenons grâce à notre confrère www.Gala.fr que Leonardo DiCaprio a décidé de se lancer dans la défense de l'environnement, nous sommes aux anges. Léonardo précise ainsi qu'il " veut aider les gens pour qui les choses ne vont pas si bien, justement parce qu'elles vont si bien pour moi ".

Au-delà de la culpabilisation, normale et naturelle quand tout nous réussi, le choix de Leonardo DiCaprio n'est pas une simple lubie qui fait suite à une soirée trop animée. C'est un choix cohérent et réfléchi qui prolonge d'autres choix qu'il a déjà faits dans le passé. L'acteur s'investit en effet depuis longtemps pour la protection de la planète. Il a créé sa "Leonardo Fondation" en 1997, et a produit un documentaire, "The 11th Hour", qui alerte l'opinion publique des dangers qui pèsent sur l'écosystème et la Planète. Il a aussi milité pour la création d'un sanctuaire marin dans l'océan Austral afin de protéger des milliers d'espèces menacées par la pollution. Et dans sa vie privée, Léonardo a choisi de rouler en vélo et voiture hybride, d'équiper le toit de sa maison de panneaux solaires et de remplir son frigo avec des produits bio !

L'acteur a donc décidé de prendre une " très, très longue pause loin des studios pour voyager autour du monde et mener des actions en faveur de l'environnement". Mais rassurez-vous, avant de partir mener ce noble combat, il nous laisse trois nouveaux films pour ne pas l'oublier : " Django Unchained " de Quentin Tarantino, " Gatsby le Magnifique " de Baz Luhrmann, et " The Wolf of Wall Street " de Martin Scorsese, tourné en compagnie de Jean Dujardin.

Nous souhaitons la bienvenue à Léonardo dans le club des bioaddicts.

Christina Vieira