Bioaddict



Les bons plans du guide du Routard du Tourisme durable 2010/2011


Sommaire
1 - La France, destination rêvée pour se mettre au vert
2 - Les bonnes adresses à découvrir en France
Publié Le 21 Avril 2010 à 14h58
 
1/5
Le Bois de Faral est un village écologique de...
Le Bois de Faral est un village écologique de maisons en bois, situé au coeur du Parc Naturel des Causses du Quercy.

Dans le parc naturel des Causses du Quercy : à quelques coups de pédale du merveilleux site de Rocamadour, le Bois de Faral est un nouveau village écologique de maisons en bois disposées sur 18 hectares de terrain vallonné. Le bois est récolté sur place pour le chauffage, des capteurs solaires thermiques fournissent l'eau chaude et les eaux usées sont assainies exclusivement par des plantes aquatiques. Enfin, la piscine est traitée au sel et des vélos sont mis à disposition pour découvrir la région.

Compter 69 euros par nuit en formule chambre d'hôte pour un couple, petit déjeuner bio compris. De 320 à 520 euros la semaine en formule gîte selon la taille du chalet.

A Rennes, l'hôtel Le Coq-Gadby démontre que charme, personnalité et confort peuvent parfaitement s'accorder avec une démarche de développement durable ; installation de panneaux solaires, récupération des eaux de pluie, et utilisation de lampes basse consommation permettent à l'hôtel de maitriser sa consommation d'énergie et de réduire son impact sur l'environnement.

Doubles à partir de 150 euros. Menu à partir de 35 euros. Premier hôtel de Bretagne à recevoir l'Ecolabel Européen.

En Charente, le camping Les Gorges du Chambon : un beau camping bordé par la Tardoise, où l'on peut se baigner et faire du canoë, et qui s'implique fortement dans la protection de l'environnement : locaux équipés de lampes économiques, de limiteurs de débit d'eau, composteurs, et le ménage est effectué avec des produits écologiques. De nombreuses activités sont proposées pour mettre en valeur le patrimoine naturel du site : le camping met à disposition des jumelles, de la documentation pour observer toutes sortes d'oiseaux et de petits mammifères, et en été des randonnées guidées sont organisées gratuitement. Ouvert de fin avril à mi-septembre.

Emplacement pour 2, entre 17 et 28 euros la nuit selon saison.

En Haute Savoie, le plan d'eau biotope de Combloux : pour barboter dans une eau vert émeraude, avec un panorama exceptionnel sur la chaîne du Mont-Blanc. C'est le premier bassin de baignade écologique municipal en France. L'eau est filtrée grâce à un système d'auto épuration par plus de 10 000 plantes aquatiques qui régénèrent l'eau de baignade. Le plan d'eau est bordé d'un solarium en bois et d'une plage engazonnée. Des chalets sur pilotis accueillent un espace remise en forme et un bar restaurant.

Ouvert mi juin à mi septembre, 11h-19h. Tarifs : 5 euros/adulte.

Dans la Drôme, La Lune en Bouche : une belle adresse au vert et au calme pour participer à des stages sur les plantes aromatiques ou médicinales. Logement dans de jolies chambres d'hôtes avec pierres et poutres apparentes dans un bâtiment restauré et isolé avec des matériaux naturels et écologiques. L'eau chaude et le chauffage sont fournis par des capteurs solaires. Coté restauration, la table d'hôte est alimentée par le potager bio.

Doubles 60 euros et triples 78 euros la nuit, petit déjeuner compris.

En Alsace, l'hôtel Villa Rosa : au coeur des Vosges, voici un hôtel très fleuri. Dans un cadre où les roses anciennes sont à la fête, on fera naître en vous une passion pour la nature et pour la cuisine aux fleurs et herbes sauvages. Un endroit idéal pour un séjour de détente et de bien-être. Rénové avec des matériaux naturels, il est équipé en économiseurs d'eau et en ampoules à faible consommation et il utilise des panneaux solaires pour produire l'eau chaude. Fait partie du groupement indépendant " Hôtels au Naturel ". Lauréat 2009 des Trophées du Tourisme Responsable de Voyages-sncf.com dans la catégorie " Hébergement responsable, grandes structures ". Ouvert de mars à décembre.

Chambres de 62 à 65 euros.

Dans le Haut-Rhin, le Vignoble Klur : issu d'une longue tradition familiale, il a évolué en biodynamie en 1999. Producteur des vins blancs d'Alsace typés, secs et fruités, mais aussi du pinot noir, du crémant et de deux vins d'assemblage, il comblera tous les fins palais. Pour se loger, on a le choix entre la maison côté jardin ou dans les appartements de la Maison des Vignes, toutes deux joliment décorées et au calme. Côté développement durable, les caves en bioconstruction ont utilisé des matériaux respirant comme des briques, de l'argile, une toiture végétale. Nominé 2009 des Trophées du Tourisme Responsable de Voyages-sncf.com dans la catégorie " Hébergement responsable, petites structures ".

Appartements 2 personnes à partir de 68 euros la nuit.

Et vous, où irez-vous en vacances cet été ?

Emilie Villeneuve