Bioaddict



Les Français se mobilisent pour que l'Etat paye ses dettes aux agriculteurs bio

Publié Le 26 Février 2019 à 19h21
 
Malgré ses engagements, l'Etat n'a toujours pas versé la totalité des aides promises depuis 2016, mettant ainsi en difficulté des milliers d'agriculteurs bio. Alors que se tient actuellement le salon de l'Agriculture à Paris, une pétition vient d'être lancée.
Le gouvernement s'était engagé à résorber avant fin 2018 un retard de plusieurs années dans le versement des aides publiques aux agriculteurs bio. Cette promesse n'a pas été tenue. Alors que le salon de l'Agriculture a ouvert ses portes à Paris, une pétition vient d'être lancée en soutien aux paysans bio sur le site bioendanger.agirpourlenvironnement.org.

 

A cause de "problèmes informatiques", de nombreux agriculteurs bio, partout en France, n'ont toujours pas touché le paiement des aides qui leur sont dues, certaines étant attendues depuis 4 ans ! En l'absence de ces aides, les producteurs et productrices bio sont aujourd'hui contraints de contracter des prêts à court terme pour payer leurs fournisseurs ou leurs impôts.

Lire Colère et désarroi : de nombreux agriculteurs bio attendent le versement de leurs aides depuis 4 ans

Le gouvernement s'était pourtant engagé il y a plus d'un an à résorber avant fin 2018 un retard de plusieurs années dans le versement des aides publiques aux producteurs bio. Force est de constater que la promesse n'a pas été tenue.

"Certains agriculteurs ont jusque 30 000 euros de retard de paiement leur causant un grave préjudice financier. Le retard de paiement des aides bio conduit certaines fermes biologiques dans de graves difficultés financières, faute de percevoir des sommes qui étaient nécessaires pour la transformation de leur système agricole -et alors que les dépenses ont été engagées en confiance" se désole l'association Agir pour l'environnement qui vient de lancer une pétition de soutien aux agriculteurs bio. Elle compte déjà plus de 40.000 signatures.

"Depuis plusieurs années, nous constatons que les politiques publiques négligent voire entravent le développement de l'agriculture biologique" dénonce l'association. "Aides à l'agriculture bio partiellement supprimées en 2017, retards de paiement des aides bio de 3 ans, risque de détournement d'une autre partie des aides bio vers d'autres labels, cahier des charges du label bio malmené... Alors même que toutes les études agronomiques et écologiques plébiscitent l'agriculture bio en tant que solution d'avenir face aux crises du climat et de la biodiversité, alors que les consommateurs et de plus en plus d'agriculteurs souhaitent se tourner vers la bio, jamais le soutien des pouvoirs publics n'aura été aussi faible" explique Agir pour l'Environnement.

"La défaillance de l'Etat est en cause. Il doit maintenant prendre ses responsabilités : trop longtemps, le ministère de l'Agriculture s'est abrité derrière la défaillance de logiciels informatiques pour justifier ces retards inacceptables. L'Etat doit d'urgence mettre en place des mesures pour éviter des faillites et pallier ses propres défaillances. C'est pourquoi nous invitons les citoyens à se mobiliser dès aujourd'hui pour soutenir l'agriculture bio en interpellant les ministres concernés".

Tous les Français sont invités à signer la pétition de soutien aux agriculteurs bio sur le site bioendanger.agirpourlenvironnement.org.

ME