changements climatiques Politique

Les pays du G8 notés sur leurs performances climatiques : mais qui sont donc les meilleurs élèves?!

Sommaire de cet article :

  1. Les pays du G8 notés sur leurs performances climatiques : mais qui sont donc les meilleurs élèves?!
  2. Et les pays du G5?
Le WWF et Allianz ont présenté en juillet dernier le Baromètre Climat 2009. Celui-ci note les évolutions de la législation nationale en matière de protection du climat ainsi que la mise en oeuvre des mesures adoptées. Voici un petit point du classement de chaque pays avant la Conférence de Copenhague.

La performance globale des pays du G8 est mesurée sur la base de 3 groupes d'indicateurs : "améliorations depuis 1990", "situation actuelle", et "politiques pour l'avenir". Le principal critère d'évaluation est la réduction des GES (gaz à effet de serre) de 95% avant 2050, urgence exprimée par les scientifiques spécialistes du climat.

Voici le classement et les remarques du rapport :

Le Canada

Ses émissions totales augmentent continuellement et sont bien supérieures à l'objectif de Kyoto, avec des émissions par habitant parmi les plus élevées du monde. Un plan de réduction de ces émissions a été développé l'an dernier mais n'a pas encore été mis en oeuvre.

La Russie

Les résultats de la Russie ne sont bons que pour la catégorie "tendance passée" en raison de la diminution de ses émissions absolues au début des années 1990. Mais depuis 1999, ses émissions ont recommencé à croître régulièrement. Le Gouvernement a ainsi récemment fixé des objectifs élevés afin de réduire ses émissions.

Les Etats-Unis

L'évaluation est meilleure que pour 2008, ce qui leur a permis de remonter d'un rang dans le classement. Dans la catégorie "politiques pour l'avenir" du classement, ils se situent même en 4ème position. L'administration Obama a présenté des programmes ambitieux pour de nouvelles politiques de lutte contre le changement climatique . Cependant, les Etats-Unis demeurent le plus gros émetteur du G8 et ses émissions par habitant figurent parmi les plus élevées du monde. Ils n'ont d'ailleurs toujours pas ratifié le Protocole de Kyoto.

Le Japon

Les émissions du Japon sont relativement faibles en raison d'une grande efficacité énergétique et d'une forte utilisation de l'énergie nucléaire. Cependant, ses diminutions absolues ne diminuent pas et elles se trouvent toujours au-dessus du niveau de 1990. C'est l'absence de mesures politiques concernant la réduction des émissions qui explique sa mauvaise place dans le classement.

L'Italie

Baromètre Climat 2009 publié en juillet 2009 par WWF

Elle affiche les émissions par habitant les plus faibles des pays du G8. Néanmoins, ses émission absolues ont beaucoup augmenté depuis 1990 et sont aujourd'hui bien supérieures à l'objectif fixé par le Protocole de Kyoto.

La France

Les émissions de la France sont relativement faibles notamment en raison de la part importante de l'énergie nucléaire. Ses émissions totales ont légèrement diminuées depuis 1990. Elle se retrouve donc, en assez bon élève, à la 3ème place du classement.

Le Royaume-Uni

Ses émissions se trouvent déjà en-dessous de l'objectifs de Kyoto, principalement grâce au remplacement du charbon par le gaz dans les années 1990. La loi sur le changement climatique (Climate Change Act) adoptée par le gouvernement pourrait entrainer des réductions importantes dans les prochaines années.

L'Allemagne

Elle n'a qu'une légère avance sur le Royaume-Uni. Depuis 2000, ses émissions ne baissent que faiblement. Elle s'est fixé un objectif de réduction des GES (gaz à effet de serre) de 40% d'ici à 2020 et cherche à promouvoir avec efficacité de nouvelles sources d'énergies durables.