Bioaddict



Les ventes de vins bio devraient doubler de volume d'ici 2022 en France

Publié Le 26 Novembre 2018 à 11h10
 
Alors que la consommation de vin décroît dans l'Hexagone, celle des vins bio a doublé entre 2012 et 2017 et devrait encore être multipliée par deux, passant de 112 millions de bouteilles en 2017 à 207 millions en 2022.
Porté par l'engouement des consommateurs pour des produits sans pesticides et jugés plus sains, les ventes de vins bio devraient doubler de volume d'ici 2022 en France selon les estimations de l'institut IWSR.

 

Le marché du vin bio est actuellement en train de prendre une nouvelle dimension, en France comme à l'étranger, révèle une étude de l'institut britannique IWSR, qui suit l'évolution des marchés des vins et spiritueux dans 157 pays.

Portant sur l'évolution et les perspectives d'évolution de la consommation de vin bio (hors vins effervescents) dans sept marchés-clés entre 2012 et 2022, l'étude montre le changement d'échelle en cours. Celui-ci est économique avec un taux de croissance annuel moyen à deux chiffres dans les principaux marchés-clés, comme en France où le volume d'affaires va bientôt dépasser le milliard d'euros par an. Il est aussi stratégique, la consommation de vin bio étant en progression dans un marché du vin qui stagne, voire qui régresse en France.

En France, la consommation de vin décroit mais la consommation de vin bio augmente

L'étude montre ainsi que, "tiré par une demande dont la dynamique tend à excéder la progression des capacités de production, le marché du vin bio affiche en France un taux de croissance annuel moyen de 16,8% en volume sur la période 2012-2017. La croissance devrait rester forte dans le futur proche avec un taux de croissance de l'ordre de 14% par an sur la période 2017-2022, qui va permettre au marché de pratiquement doubler de volume (+ 85 % d'ici 2022)". De 55 millions de bouteilles en 2012 à 112 millions de bouteilles en 2017, le marché français devrait dépasser la barre des 200 millions de bouteilles de vins bio vendues par an d'ici 2022.

"La consommation de vin devrait baisser en France de 16% en volume sur la période 2012-2022. Par conséquent, la croissance en valeur comme en volume de la consommation de vin bio, pourtant freinée par la question du sourcing, va naturellement renforcer le poids stratégique de la filière bio" explique l'étude.

La consommation mondiale de vin bio continue d'augmenter

"La consommation mondiale de vin bio ne cesse de progresser avec, en volume, un taux de croissance annuel moyen de 14,1 % sur la période 2012-2017 et un taux de croissance annuel moyen estimé de 9,2 % sur la période 2017-2022. La dynamique est évidemment favorable à la France, premier pays exportateur de vin bio au monde" précise l'étude.

En effet, 32 % des vins bio exportés dans le monde sont des vins français. La France est ainsi leader sur les marchés export, devant l'Italie et l'Espagne. En 2017, les principaux pays importateurs en volume étaient, dans l'ordre, l'Allemagne (78 millions de bouteilles), le Royaume-Uni (68 millions de bouteilles) et la Suède (50 millions de bouteilles). À l'inverse, la France importe peu de vin bio puisque 99,5 % des vins bio achetés en France sont des vins produits en France.

Un marché de niche en pleine explosition

Le marché du vin bio est encore un marché de niche, représentant 3,7% de la consommation de vins en France (avec une augmentation à 7,70% prévue en 2022 selon l'étude) et 2,4% de la consommation de vins dans le monde (avec une augmentation à 3,6% prévue en 2022). Mais ce marché de niche ne devrait bientôt plus l'être comme c'est le cas pour le marché des produits alimentaires bio.  "Il y a une prise de conscience de l'importance de l'écologie et un souci de mieux consommer", a déclaré à Reuters Jose Luis Hermoso, directeur de recherche chez IWSR. Les dangers pour la santé et l'environnement des pesticides dans les vins non bio, de plus en plus mis en avant par les études scientifiques et la presse, sont clairement un facteur déterminant dans l'évolution de la consommation vers des vins plus sains.

Cette étude qui montre l'explosion du marché des vins bio en France comme à l'international est publiée à quelques semaines de la 26ème édition du salon Millésime Bio, la plus grande place de marché au monde dédiée au vin bio, qui ouvrira ses portes du 28 au 30 janvier 2019 à Montpellier. Le salon rassemblera 1 200 exposants et 5 000 acheteurs dont un tiers environ d'acheteurs étrangers.

Alexandre Sieradzy

Acceuil Biomap
L'Eau Vive
65 rue Victor Hugo Alimentation bio Supermarché bio Voir la fiche