Bioaddict



good news

Maïs OGM: la France maintient l'interdiction de semer

Publié Le 19 Mars 2012 à 10h35
 
Le bras de fer continue entre la Commission Européenne et la France qui a trouvé un nouvel argument pour maintenir l'interdiction de la culture du maïs OGM Mon 810.

Bruno Le Maire, Ministre de l'Agriculture, et François Fillon, notre nouveau Ministre de l'Ecologie par intérim, ont annoncé vendredi 16 mars qu'ils avaient pris "une mesure conservatoire visant à interdire temporairement" la culture du maïs transgénique Monsanto (MON810). L'argument mis en avant est la "protection de l'environnement sur notre territoire national ".

Les Ministres ont pris cette décision d'urgence "en raison de la proximité des semis" qui pourraient démarrer dès la fin du mois de mars.

Les agriculteurs ne pourront donc pas semer en 2012 de graines de maïs transgénique MON 810. Et pour éviter toute nouvelle interprétation et contestation, l'arrêté sera publié dimanche 18 mars 2012 au Journal officiel.

Suite à cette décision contraire au règlement Européen, la Commission Européenne a informé le Gouvernement français qu'elle avait saisi l'Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (AESA). Mais elle a précisé qu'elle n'envisageait pas de prendre de mesure d'urgence en attendant l'avis de l'AESA.

En attendant que le Ministère de l'Agriculture construise un nouvel argumentaire scientifique pour confirmer le bien- fondé de cette décision auprès de la Commission Européenne, c'est encore une année de gagnée contre les OGM sur notre territoire.

Hervé de Malières