Bioaddict



interview

Mlle Potiron : un service de cuisine bio à domicile !

Publié Le 12 Octobre 2011 à 17h00
 
Alors que la semaine du goût se rapproche, Bioaddict choisit de donner la parole à un traiteur bio à domicile. La jeune et dynamique Céline Duval, basée à Rennes, propose ses services de cuisinière bio aux particuliers, aux associations mais aussi aux collectivités. Elle intervient à l'occasion de soirées, cocktails, vernissages, mariages, etc...
Céline Duval, traiteur bio à domicile propose ses services à Rennes.

- Comment est née cette idée de service bio à domicile ?

J'ai toujours baigné dans le milieu de la gastronomie grâce à mes parents qui tenaient un commerce de bouche. J'ai toujours été habitué à manger sainement, même si mon intérêt pour la bio n'est pas venu immédiatement. J'ai d'abord travaillé dans l'animation avec les enfants. Puis j'ai travaillé dans un bar où est née ma passion pour la cuisine. Comme l'écologie m'intéresse depuis longtemps (petite, je voulais être ornithologue) et que je suis très sensible aux initiatives écolos autour de moi, j'ai eu l'ambition de me mettre à mon compte.

Pour cela, j'ai suivi une formation de cuisine à l'Afpa de Rennes. J'ai travaillé pour différents magasins bio, ce qui m'a permis d'agrandir mon réseau de personnes travaillant dans la bio. Après ma formation, j'ai également travaillé dans des chaînes de restaurants classiques.  Mais au bout d'un an, j'en ai eu marre de travailler avec des produits issus de l'agriculture conventionnelle. Les clients ne connaissent pas l'origine de ces produits qui parcourent parfois des milliers de kilomètres avant d'atterrir dans leurs assiettes !

Ma micro-entreprise a donc vu le jour en Janvier 2007. J'ai alors bénéficié du soutien du syndicat Agrobio 35 et de l'association Accueil paysan, qui m'ont permis de me faire connaître, par le bouche à oreille. J'ai démarré Mlle Potiron sans faire d'emprunts, même si, par la suite, j'ai dû investir dans un camion.

- Le bio à domicile, comment ça marche ?

C'est simple, j'interviens pour tout type d'évènements ! Mes clients peuvent être des associations, des particuliers, des institutionnels, etc.  Sur rendez-vous ou pas téléphone, je leur propose des prestations adaptés à leurs envies et à leurs besoins. Quand la commande est très importante, il m'arrive de m'associer à une amie qui a la même activité au Nord du Rennes.

- Et les produits que vous utilisez ?

Je cuisine à la fois des produits bio locaux et de saison. Je me fournis directement auprès des producteurs bretons, qui abondent dans la région. Certains sont même devenus des amis, toujours de bon conseil. Mais il m'arrive aussi de me fournir au magasin 'Brin d'herbe' et auprès de la plateforme de distribution du Biocoop, pour les denrées sèches.

- J'imagine que vous avez des spécialités culinaires...

Oui, j'aime beaucoup préparer des plats sucré-salées. Créer des osmoses de saveur et valoriser les légumes. Une amie me fournit en plantes aromatiques et médicinales. J'intègre ainsi un maximum d'épices et de plantes aromatiques dans ma cuisine. Mais j'avoue que j'aime particulièrement préparer des desserts (cheesecake, soupe de fraises au basilic, financiers à la lavande...).

-Après 4 ans d'activité, quel bilan dressez-vous ?

J'élargis ma clientèle de jour en jour. Et je constate que je me fais encore plaisir. J'aime le contact avec les clients et les producteurs bio. Il est vrai que la demande est irrégulière, mais ça ne me dérange pas. Je peux travailler 45-50 heures une semaine, et seulement une dizaine d'heures la suivante.

- Aujourd'hui, certains sites proposent des services de cuisine entre voisins. Et si on faisait la même chose avec la cuisine bio ?

Il y a tellement d'initiatives intéressantes qui se développent et qui pourraient se fédérer. Mais je trouve intéressant que chaque région ait ses petits traiteurs bio indépendants, qui conservent les particularités de terroir. Il ne faut pas uniformiser la bio.


Pour en savoir plus : www.mllepotiron.fr
Courriel : celine@mllepotiron.fr

Tarifs : Entre 10 et 25 euros par personne en fonction du menu choisi.

Propos recueillis par Alicia Muñoz