Bioaddict



Mort des abeilles : une catastrophe écologique est déclenchée

 
" Une ruche forte de 60 000 abeilles féconde 35 millions de fleurs par jour ", rappelle Natacha Calestrémé. Il est donc urgent que les pouvoirs publics et les acteurs de l'apiculture agissent ensemble pour sauver nos abeilles, véritables " sentinelles de l'environnement ".
Le message a été entendu par le Sénat qui a décidé en février dernier, dans le cadre du Grenelle de l'environnement, de mettre en place un plan d'urgence pour leur préservation dès cette année.
Un institut scientifique et technique de l'abeille devrait donc être créé suite à cet amendement afin de permettre à la filière apicole de mieux s'organiser et de déterminer les causes précises de la mort des abeilles, et en particulier les effets des substances chimiques sur leur organisme.
Mais c'est bien sûr à l'échelle mondiale qu'il va falloir agir.