Bioaddict



NAUSICAÄ : exposition-reportage "Rencontres à Madagascar"


Sommaire
1 - Exposition-reportage " Rencontres à Madagascar "
2 - " Madagascar, l'île Océan "
Publié Le 3 Décembre 2009 à 06h40
 
Nausicaä, le Centre National de la Mer à Boulogne-sur-Mer, a créé " La Planète Nausicaä ", un dispositif multimédia interactif d'information et d'éducation sur la mer et le développement durable. Venez découvrir à travers " Rencontres à Madagascar " les secrets de l'île rouge et du canal du Mozambique. Nausicaa met en relief cette partie unique du globe à la biodiversité exceptionnelle puisque 90 % des plantes et 80 % des animaux de Madagascar n'existent nulle part ailleurs dans le monde.
Plongez sous les palétuviers de la mangrove avec les poissons-verre, devenez caméléon ou biologiste à la recherche d'espèces inconnues. Sur la 4ème île du monde, partagez l'expérience d'un peuple qui se mobilise pour sauver ses ressources marines .

Sur la piste du coelacanthe

Le périple à Nausicaa commence dans le canal du Mozambique, vers les côtes malgaches et l'estuaire du fleuve Betsiboka où pousse la mangrove. Le canal du Mozambique s'est formé il y a 160 millions d'années quand un morceau de terre s'est détaché du continent pour former Madagascar, 4ème plus grande île du monde, ancrée à 400 km de la côte africaine dans l'Océan Indien. Les espèces vivantes à cette époque ont évolué dans des conditions différentes de celles qui vivaient sur le continent proche. Ce qui explique leur endémisme et leur spécificité. Puis des espèces venues d'ailleurs ont colonisé les îles coralliennes ou volcaniques.
Sur ces îles fragiles, seule l'exploitation durable des ressources naturelles permet de lutter contre la pauvreté.

Une réserve de vie extraordinaire

Vous découvrirez au Centre national de la Mer des tortues et un boa, symboles de la diversité des reptiles de Madagascar. Puis vous pénétrerez dans une cabane où les scientifiques observent les secrets de la forêt malgache. Des cartes et des illustrations naturalistes sont punaisées aux murs de planches. Sur les tables, vous lirez sur les cahiers ouverts des chercheurs : " la déforestation a provoqué la disparition des 4/5 de la forêt, au rythme actuel, elle aura totalement disparu d'ici 40 ans... mais la diversité biologique exceptionnelle de Madagascar est aujourd'hui reconnue et de mieux en mieux protégée. "

Rencontres avec les pêcheurs Vezo

Les Vezo sont les seuls malgaches à tirer toutes leurs ressources de l'Océan. Vous avez rendez-vous dans un village de pêcheur...

" De juin à octobre, les baleines à bosse viennent se reproduire et mettre bas dans le canal du Mozambique. On y va parfois pour pêcher des requins, des thons ou espadons. Mais il y a beaucoup de gros bateaux qui viennent pour capturer les requins . Les pêcheurs coupent les ailerons et jettent le reste du poisson à l'eau. Alors le requin va peut-être disparaître aussi. Je ne sais pas comment on va vivre bientôt ", témoigne un pêcheur.

Rencontre avec le responsable d'un projet pilote d'aquaculture

L'élevage des holothuries (animal appelé concombre de mer), la récolte du sel, la création d'aires marines protégées, la reprise de chantiers maritimes traditionnels... sont des initiatives qui permettent d'améliorer les conditions de vie des malgaches tout en luttant contre la pauvreté.

Vous observerez ces animaux marins au corps en forme de boudin qui sont élevés pour être vendus. Les holothuries ont un rôle écologique, elles recyclent la matière vivante. Or elles sont surexploitées. Des projets pilote d'écloserie et d'élevage ont donc été mis en place.

Venez découvrir à Nausicaa les autres actions qui pourraient servir d'exemple aux autres régions du monde.

A Tulear, les Vezo réexploitent le sel qu'ils commercialisent. Ils sont soutenus par des associations et des chantiers maritimes dans lesquels sont construits des embarcations traditionnelles Vezo.

L'exposition-reportage " Rencontres à Madagascar " vous permettra de découvrir un peuple qui met en place des systèmes de gestion des ressources naturelles marines et côtières afin d'assurer au mieux leur avenir.