Bioaddict



Nucléaire : le plan d'urgence déclenché sur la centrale de Marcoule est levé

Publié Le 12 Septembre 2011 à 17h10
 
L'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) avait annoncé qu'elle avait activé, aujourd'hui 12 septembre, dès 12h30, son centre d'urgence à la suite d'un accident survenu dans l'installation nucléaire Centraco (Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité) située sur la commune de Codolet à proximité du site de Marcoule (Gard).
Une explosion sur le site nucléaire de Centraco à Codolet, proche du site de Marcoule dans le Gard, est survenue et a causé la mort d'une personne et fait plusieurs blessés. Il n'y a pas eu d'évacuation ni de confinement des salariés.

Selon les premières informations recueillies par l'ASN, il s'agissait d'un incendie provoqué par l'explosion d'un four servant à fondre les déchets radioactifs métalliques faiblement et très faiblement radioactifs.

Un premier bilan avait fait état d'un mort et 4 blessés, dont un gravement brûlé.
Bien qu'il n'y ait pas eu, a priori, de rejets radioactifs à l'extérieur de l'installation, Centraco, exploité par la société SOCODEI, avait également déclenché son plan d'urgence interne.
Mais l'ASN vient d'annoncer dans un communiqué que l'incendie avait été maitrisé dès 13 heures.

Le bâtiment concerné n'a pas été endommagé et selon l'ASN " aucune contamination n'a été constatée : les blessés ne sont pas contaminés et les mesures réalisées à l'extérieur du bâtiment par l'exploitant et les services publics de pompiers spécialisés n'ont révélé aucune contamination ".

Aucune mesure de protection des populations n'a donc été mise en place. Et l'ASN vient de suspendre son organisation de crise. Reste maintenant à connaître et analyser les causes de l'accident.

Hervé de Malières