Bioaddict



reportage

On a testé le vélo électrique


Sommaire
1 - Qu'est-ce qu'un VAE (Vélo à assistance électrique) ?
2 - Les batteries sont-elles fiables et écologiques?
3 - Buzibi : le paradis du vélo électrique à Paris
Publié Le 9 Juin 2009 à 13h43
 
A l'heure où l'écologie et les problèmes de pollution préoccupent la société, le vélo est devenu un mode de transport à la mode. Parallèlement au vélo traditionnel, le marché du VAE (Vélo à assistance électrique) connait un succès grandissant.
On a testé le vélo éléctrique

Un VAE est un vélo à part entière, mais doté d'un moteur, alimenté par une batterie, et qui génère une assistance significative au pédalage. Le moteur est un dispositif électromécanique convertissant l'électricité provenant de la batterie en force mécanique. Attention, le VAE donne une assistance au pédalage et non une propulsion comme sur un cyclomoteur. La consommation d'énergie d'un VAE est négligeable: 1 € les mille Km !

Pédaler sans se fatiguer, c'est là l'avantage principal du VAE. Il offre la possibilité de transporter des enfants ou des courses, et de gravir des côtes, sans efforts supplémentaires. On peut ainsi atteindre 25 km/heure avec quelques coups de pédales et éviter d'arriver en sueur à destination.

Le vélo électrique, au regard de la loi française et européenne, reste un vélo :

• Pas d'immatriculation (les cyclomoteurs doivent être immatriculés depuis le 1er juillet 2004), ni de brevet de sécurité routière.
• Pas d'assurance spécifique.
• Port du casque non obligatoire, (nous vous le conseillons néanmoins pour plus de sécurité).
• Utilisation des pistes cyclables.