Bioaddict



reportage

On a testé le vélo électrique


Sommaire
1 - Qu'est-ce qu'un VAE (Vélo à assistance électrique) ?
2 - Les batteries sont-elles fiables et écologiques?
3 - Buzibi : le paradis du vélo électrique à Paris
Publié Le 9 Juin 2009 à 15h43
 

La recherche a été très active ces dernières années dans ce domaine et les vélos électriques de nouvelle génération sont équipés de batteries sûres, fiables et de plus en plus performantes. Il en existe plusieurs types qui ont chacune leurs caractéristiques.

Actuellement, les vélos électriques sont équipés principalement de batteries au Lithium, mais également de batteries Ni-Mh ( Nickel Métal Hydrure ), ou de batteries Plomb, bien que la technologie Plomb tende à disparaître dans les nouveaux modèles.

Il faut savoir que c'est le rapport voltage / ampérage qui détermine la performance de la batterie. Le voltage influant sur la puissance et l'ampérage sur l'autonomie.

La batterie plomb:

C'est la technologie la plus éprouvée, celle employée par l'industrie automobile. A la seule différence que dans une batterie de vélo à assistance électrique, l'ensemble acide + eau est sous forme gélatineuse, ce qui permet de la manipuler sans contrainte. Elle supporte en moyenne 300 à 350 cycles de charge à 100%.Il faut la stocker pleine et la recharger au minimum tous les 3 mois. Le prix d'une batterie gel Plomb est d'environ 150€.

Avantages : C'est une batterie qui ne nécessite pas de précautions d'emploi particulières, qui ne coûte pas cher, qui ne comporte quasiment aucun effet mémoire et qui a un taux d'auto décharge relativement faible (5 à 10% par mois).

Inconvénients : Elle est sensible aux variations de température, et elle est lourde, environ 9 Kg pour une batterie de vélo électrique. La technologie plomb qu'elle utilise est très polluante même si son recyclage est aujourd'hui assez bien maîtrisé.
Une batterie plomb est constituée de plastique, d'acier et d'acide sulfurique. L'acide sulfurique et le Plomb sont récupérés. L'acide sulfurique est purifié et réutilisé, car très demandé par l'industrie chimique. Quant au Plomb, de nos jours, on n' extrait quasiment plus de minerai. La consommation étant relativement faible, l'essentiel provient du recyclage. Le plastique, lui, suivra le chemin du recyclage habituel. Ce qui fait, qu'une batterie Plomb est recyclée à plus de 90% !

La batterie Ni-Mh:

Elle supporte en moyenne 500 cycles de charge. Son poids varie de 4 à 5 kilos. Elle coûte entre 250 et 350 €.

Avantages : l'absence de cadmium et de plomb, deux matériaux très polluants. Les batteries NiMH équipent notamment les voitures hybrides comme la Toyota Prius.

Inconvénients: le taux d'auto décharge plus important que les autres technologies. Il faudra donc bien penser à recharger la batterie de votre vélo électrique au minimum une fois tous les 3 mois. Il faut la stocker pleine. Il est même possible de la stocker en charge, le chargeur se coupant automatiquement une fois la batterie pleine et se redéclenchant dès que la batterie perd de sa charge.

La batterie au Lithium:

La technologie Lithium est la plus performante à ce jour. C'est celle que l'on retrouve sur les téléphones mobiles, les ordinateurs portables, etc. Il faut la stocker entre 45 et 60 % de sa charge et penser à la recharger une fois tous les 6 mois minimum.

Avantages : Elle est plus puissante et plus légère (1,5 à 3 kilos) qu'une batterie Ni-Mh. Elle ne possède aucun effet mémoire. Elle permet plus de cycles de charge possibles (de 600 à 1000 cycles, selon les fabricants).

Inconvénients : Elle est très onéreuse, et son recyclage n'est pas maîtrisé. Les éléments chimiques la composant étant instables, sa durée de vie d'environ 5 ans, à pleine capacité, est effective dès la fin de son processus de fabrication.