Bioaddict



événement

Perpignan Méditerranée célèbre la 4ème fête du tri

Publié Le 25 Mars 2011 à 13h38
 
En ouverture de la semaine nationale du développement durable du 1er au 7 avril 2011, l'Agglomération de Perpignan en partenariat avec la Ville, Eco-emballages, l'ADEME, et le Sydetom 66, convie petits et grands à la nouvelle édition de la Fête du Tri.
1/5

Cette initiative unique en France mobilise tous les acteurs des 36 communes : scolaires, artistes, institutionnels, entreprises... soit plusieurs milliers de participants autour d'un thème à l'impact vital " Réduire et trier les déchets, ca nous grandit ".

Point d'orgue de cette journée, le défilé du traditionnel éco-carnaval des tribus par les enfants des différentes communes ; déguisement recyclé obligatoire ! Départ à 16h30 de deux cortèges depuis le centre historique en passant par la place Arago pour finir place de la République.

L'art pour sensibiliser au développement durable, tel est également l'axe de cette nouvelle édition : performance chorégraphique " Au fil de l'eau ", art environnemental par Design moi un mouton... mais également ateliers " découverte ", dégustations bio, Super Trieurs... sont au programme de cette manifestation ponctuée dès 14h jusqu'au soir par des animations musicales et artistiques (échassiers, marionnettistes...).

Ainsi pour symboliser la Fête du Tri, les enfants sont invités à réaliser une fleur éco-conçue à partir de bouteilles en plastique et à venir défiler avec le samedi.

La Fête du Tri est aussi l'occasion d'informer les habitants sur les énergies nouvelles, les emplois de la croissance verte, la gestion de ses déchets ou encore de connaitre le calendrier d'une alimentation éco-maline ; Tout sur une vie quotidienne éco-responsable.

Lors de la semaine du développement durable et de la Fête du Tri, Perpignan Méditerranée organise également une " Chasse aux e-Codes ". Les participants peuvent récolter les points en flashant les codes affichés sur les animations proposées et dans les différentes communes de l'Agglomération. L'intérêt d'un tel jeu est de créer du trafic réel mais aussi virtuel car les points peuvent se cumuler en parcourant le site internet ainsi que les comptes dédiés sur Facebook, Twitter, Youtube et Flickr. A la fin de la semaine du développement durable, l'éco-citoyen qui aura le plus de points remporte un e-Solex ; solex électrique pour se déplacer sans polluer la planète (valeur : 1625 €).

Retrouvez plus d'infos sur le site www.fetedutri.com

Stella Giani

A lire aussi : Préparez-vous à la Semaine du développement durable!

Istres : quand une armée d'éco-citoyens se mobilise pour sa ville