Bioaddict



Pesticides chimiques : déjà 7 ans que vous n'en trouvez plus dans les jardineries Botanic

Publié Le 24 Juin 2015 à 13h07
 
La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a annoncé le dimanche 14 juin sur France 3 l'interdiction de la vente en libre service dans les jardineries du désherbant Roundup afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides pour la santé et l'environnement. Cette annonce a été saluée par l'enseigne des 65 jardineries écologiques Botanic... qui a déjà banni de ses rayons tous les pesticides et engrais chimiques de synthèse depuis le 1er janvier 2008 !
L'enseigne de jardineries écologiques Botanic a banni de ses rayons tous les pesticides et engrais chimiques de synthèse depuis le 1er janvier 2008 !

La décision de ne plus vendre de pesticides ni d'engrais chimiques de synthèse a été une prise de risque importante à l'époque pour l'enseigne qui a accusé une baisse du chiffre d'affaires de 2 millions d'euros sur cette famille des phytosanitaires à l'issue de la 1ère année. Luc Blanchet, horticulteur et président de Botanic, s'est cependant battu pour rechercher et proposer des solutions alternatives aux particuliers pour jardiner au naturel. Les produits développés sur les familles paillages du sol, terreaux & amendements, engrais, tous utilisables en agriculture biologique, insectes auxiliaires, nématodes et autres produits de soins et de traitement dits " naturels " ont finalement permis à Botanic de rééquilibrer son chiffre d'affaires et contribuer au développement de cette offre par les industriels du secteur. Botanic est ainsi maintenant devenue l'enseigne de jardinerie référente en matière de jardinage écologique.

En attendant que les autres enseignes de jardineries se rallient à la bonne cause, Botanic a annoncé la reconduite de son opération " Passons-nous des pesticides " dès la rentrée, les 25-26 septembre et les 2-3 octobre 2015. Rappelons que cet événement, lancé au printemps 2014, a permis de récupérer et de détruire plus de 15 tonnes de pesticides restés dans les garages, caves et abris de jardin des particuliers via la mobilisation de plus de 5000 personnes. En échange des produits qui seront détruits, chaque participant recevra un bon d'achat de 5 euros (A partir de 35 € d'achat, valable sur le rayon jardin et le marché bio). Une action citoyenne, à noter d'ores et déjà dans votre agenda de la rentrée si vous utilisez encore des pesticides toxiques pour l'environnement et votre santé !

Jeaninne Czech