pesticides jardinage

Pesticides : coup d'envoi de la campagne de sensibilisation auprès des jardiniers amateurs

Chaque année, un peu moins de 5 000 tonnes de pesticides sont répandus par les jardiniers amateurs dans leur jardin ou leur potager, ce qui représente un danger potentiel sur la santé et l'environnement. C'est pourquoi, le ministère et ses partenaires ont relancé, pour la deuxième année consécutive, la campagne nationale de sensibilisation : "pesticides, apprenons à nous en passer !".

Cette campagne de sensibilisation nationale, qui se décline dans la presse écrite et à la radio, s'inscrit dans le cadre du plan Ecophyto 2018 qui vise, conformément à l'engagement du Grenelle Environnement, à réduire progressivement l'usage des pesticides de 50% d'ici 2018.

L'usage des pesticides en zone non agricole (jardins particuliers, cimetières, voiries-trottoirs, parcs publics, terrains de sports, zones industrielles et aéroports) représente 5% du tonnage des substances actives phyto. Bien que moindre en quantité par rapport aux usage agricoles, cette utilisation est réalisée essentiellement en ville au plus près de la population et constitue une source importante de la contamination de eaux.

Sur les 17 millions de jardiniers amateurs en France, 32% estiment que ces produits sont dangereux et 20% considèrent que ces produits sont sans danger. La prise de conscience de la toxicité des pesticides s'avère ainsi très faible chez les jardiniers amateurs qui recherchent avant tout des produits efficaces, plus que des produits " bio " ou " naturels ". Pourtant, que l'on traite la pelouse pour enlever les mauvaises herbes, le potager pour supprimer les pucerons ou les arbres fruitiers pour lutter contre les champignons, l'utilisation de pesticides engendre à la fois des risques pour la santé (irritation de la peau et des poumons) et pour l'environnement (pollution des nappes phréatiques, perte de biodiversité).

C'est pourquoi Etat, collectivités locales et associations se mobilisent autour de la campagne pour sensibiliser les jardiniers amateurs, leur proposer des solutions alternatives et les aider à respecter le bon dosage en cas d'application.

Pour plus d'informations sur la campagne et sur les manifestations à venir mais aussi pour connaître toutes les astuces de jardinage, rendez-vous sur la plate forme des jardiniers amateurs : www.jardiner-autrement.fr

Stella Giani

A lire aussi : Apprenez à jardiner... sans pesticides !

Conseils pratiques pour fertiliser la pelouse en respectant l'environnement

Quels traitements naturels utiliser pour un potager bio ?

Apiculteurs et ONG contre l'usage irraisonné des pesticides

Info +

La campagne Ecophyto

Ecophyto concerne tous les lieux et tous utilisateurs de produits phytosanitaires qu'il s'agisse de l'agriculteur, des services espaces verts de villes ou des 17 millions de jardiniers amateurs.

Pratiquement, tous les jardiniers amateurs ont utilisé ou utilisent des pesticides sans avoir conscience des risques et des conséquences liés à l'utilisation de ces produits pour eux ou la nature.

C'est pourquoi le ministère du Développement durable, le ministère de l'agriculture et 11 acteurs principaux du monde du jardinage amateur ont signé le 2 avril 2010, un accord cadre afin de :

* soutenir l'amélioration des pratiques des jardiniers amateurs en privilégiant l'entretien du jardin en réduisant l'usage des produits chimiques,
* favoriser et soutenir les démarches permettant d'améliorer la connaissance individuelle des jardiniers, la formation des vendeurs et la connaissance des organismes nuisibles ;
* promouvoir les méthodes alternatives réduisant l'usage des pesticides et favorisant la biodiversité.

Sources: www.developpement-durable.gouv.fr