Bioaddict



good news

Quand les Ministres des Maldives s'alarment contre le réchauffement climatique... ils plongent !

Publié Le 22 Octobre 2009 à 18h26
 
Le gouvernement de cet archipel de l'Océan Indien a symboliquement signé à 6 mètres de profondeur un appel à la réduction des émissions de CO2 à travers la planète, le 17 octobre dernier. Pourquoi sous l'eau ? Pour alerter le monde sur la situation des Maldives qui risque d'être submergée d'ici 2010 à cause du réchauffement climatique.

Combinaisons et bouteilles sur le dos, 11 ministres des Maldives, dont le Président Mohamed Nasheed, ont plongé pour un conseil des ministres un peu " trempé ", le 17 octobre dernier. Le but étant d'attirer l'attention sur les dangers du réchauffement climatique pour les 1 192 îles qui constituent cet archipel, dont le point le plus élevé ne dépasse pas 2,50 mètres.

A noter d'ailleurs que Malé, la capitale des Maldives, a été soulevée de deux mètres pour contrer une éventuelle montée des eaux.

En effet, cet archipel aux plages paradisiaques risque de devenir un simple souvenir dans les prochaines décennies. Plus de 80 % de ses terres sont situés à moins d'un mètre au-dessus du niveau de la mer. Il suffirait d'une hausse d'un mètre seulement du niveau de l'océan pour submerger le pays. On pourra alors parler de 350 000 réfugiés climatiques en provenance des Maldives.

D'où l'importance d'un accord réussi à Copenhague en décembre prochain, souligné par Mohamed Nasheed, qui en a profité pour promettre de faire des Maldives le premier pays du monde à bilan carbone neutre d'ici dix ans.

Les ministres ont signé leurs costumes mouillés pour les vendre aux enchères sur le site internet protectmaldives.com. L'argent récolté doit servir à la protection du récif corallien .

 

Visionner la vidéo de ce conseil ministériel aquatique sur le site de France 24.