Bioaddict



événement

Salon des formations et des métiers de l'environnement à Paris

Publié Le 1 Décembre 2011 à 16h28
 
Garde du littoral, technicien forestier, acousticien, chargé de communication, écotoxicologue, analyste de l'air... autant de métiers qui traduisent la transversalité et l'étendue des emplois liées à l'environnement. Venez les découvrir au salon organisé par l'Etudiant les samedi 10 et dimanche 11 décembre à Paris !

Placé sous le patronage du Ministère de l'Ecologie et organisé en partenariat avec l'UNESCO, ce salon permet aux lycéens, étudiants et à toute autre personne intéressée de découvrir et de mieux comprendre le secteur de l'environnement, en rencontrant et en échangeant avec des professionnels, mais aussi en assistant au cycle de conférences.

• Des filières spécifiques pour des diplômés opérationnels

Même si les cursus spécialisés fleurissent dans de nombreux domaines et à tous les niveaux d'études, les diplômés ne comblent cependant pas le manque de main d'oeuvre. La difficulté principale pour les entreprises est donc de recruter des candidats ad-hoc.

Pour répondre à leurs besoins, les établissements scolaires, conscients des enjeux, mettent en place des filières dédiées et forment des diplômés en gestion des déchets, en traitement des eaux ou encore en éco-construction. Il existe autant de spécificités dans les cursus de formation que de postes qui composent la sphère dite des éco-métiers. Tous les secteurs d'activité sont concernés, à commencer par le bâtiment.

• Des formations dédiées pour des métiers spécifiques

Tout comme le tourisme ou l'automobile ou encore l'industrie et l'ingénierie, le bâtiment rime aujourd'hui avec environnement, en termes de prise de conscience des impacts du secteur, mais aussi par sa capacité d'innovation. Pour faire face à leurs prévisions de recrutement, aux spécificités de leur domaine d'activité et aux défis technologiques, les entreprises collaborent de plus en plus avec les établissements de formation. Ceux-ci se doivent donc de former des jeunes diplômés capables d'accompagner les évolutions du marché et les besoins des entreprises.

Aussi, qu'il s'agisse d'ingénieurs, de titulaires d'un BTS ou d'un DUT ou de spécialistes en
agroalimentaire, en biologie, en énergie ou en recherche, les futurs diplômés ont de réelles perspectives. Même si tous les domaines d'activité et tous les niveaux d'études sont concernés, une grande place est cependant faite aux techniciens plus généralistes que spécialisés.

• Un cycle de 8 conférences

Un cycle de 8 conférences est organisé pour comprendre et aborder les compétences requises par domaine et diplôme. Animées par un journaliste de l'Etudiant, ces rencontres détaillent les secteurs et les métiers et font le lien avec les filières qui permettent de les exercer.

Programme des conférences :


Samedi 10 décembre

• 10h30 : L'eau, des rivières au robinet, des métiers d'avenir pour la planète.
• 12h00 : Energies renouvelables, énergies nouvelles : des diplômes pour les bac + 2 et plus.
• 14h30 : Nature, cadre de vie et patrimoine écologique : quelles formations pour quels débouchés ?
• 16h00 : Environnement et alternance : tous les cursus pour une insertion rapide.

Dimanche 11 décembre

• 10h30 : Environnement et développement durable : quelles spécialisations dans les écoles d'ingénieurs ?
• 12h00 : Industrie, bâtiment, transports... quels diplômes pour l'éco-construction ?
• 14h15 : Gestion, tri, valorisation... le secteur des dépollutions recrute à tous les niveaux.
• 15h30 : Agri, agro, bio : des formations scientifiques porteuses.

Informations pratiques :

Espace Champerret de Paris les Samedi 10 décembre, de 10h à 18h et dimanche 11, de 10h à 17h. Métro Péreire. Tarif : 6 euros

CG