changements climatiques événement

Samedi 25 mars 2017 : le monde éteint ses lumières pour allumer les consciences

La 10ème édition d'Earth Hour, organisée par l'association WWF, a lieu dans le monde entier samedi 25 mars 2017 entre 20h30 et 21h30. Une heure durant laquelle les citoyens, les pouvoirs publics, les villes et les entreprises éteignent symboliquement leurs lumières pour lutter contre le changement climatique.

 

Earth Hour (littéralement "Heure de la Terre" en français, couramment appelé "Une heure pour la planète") est une manifestation annuelle organisée tous les derniers samedi du mois de mars à l'initiative de l'ONG de protection de les animaux et de l'environnement WWF (World Wide Fund for Nature). Elle consiste à couper les lumières et débrancher les appareils électriques non essentiels pour une durée d'une heure afin de promouvoir l'économie d'électricité et, par conséquent, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique. Earth Hour est aujourd'hui le plus grand mouvement populaire du monde en faveur de la planète.

En 2016, dans 178 pays et plus 7000 villes, Earth Hour a enregistré une mobilisation record ! Plus de 6600 événements et plus d'un million d'actions individuelles (activités sur le terrain, actions digitales, pétitions...) ont été organisés. Et plus de 400 monuments emblématiques tels que l'Opéra de Sydney, Big Ben et le Parlement à Londres, la Tour de Tokyo, l'Empire State Building à New York, l'hôtel Marina Bay Sands à Singapour ou encore la Tour Eiffel à Paris ont été plongés dans le noir.

A Paris, la soirée se déroulera au Trocadéro, au centre de l'esplanade des droits de l'Homme. A 20h30, l'extinction de la Tour Eiffel sera entièrement diffusée en direct sur Youtube, Facebook et Twitter.

Tous unis pour sauver notre planète

L'Organisation Météorologique Mondiale (OMM) a publié mardi 21 mars 2017 son rapport sur le climat pour l'année 2016. On y apprend qu'elle a été l'année la plus chaude jamais enregistrée tant pour la température mesurée sur les continents que pour les océans. "Nous constatons désormais des changements importants partout sur la planète, qui viennent repousser les limites de notre connaissance des systèmes climatiques. Nous sommes désormais à un point où nous entrons en territoire inexploré" s'inquiète David Carlson, le directeur du programme de recherche de l'OMM.

"Hausse des températures, disparition de la biodiversité, pollution de l'air, surconsommation des ressources naturelles... Si l'année 2016 a été marquée par de tristes records, elle a aussi démontré que la société civile a pris conscience de l'urgence d'agir pour protéger notre planète" se réjouit WWF.

Earth Hour 2017 : Le 25 mars, de 20h30 à 21h30, les citoyens, les pouvoirs publics, les villes et les entreprises sont invités à éteindre symboliquement leurs lumières pour lutter contre le changement climatique.

Le climat mais aussi l'énergie : Eteindre les lumières pour allumer nos consciences

Après les accidents nucléaires survenus à Three Miles Island aux Etats Unis, puis à Tchernobyl en Ukraine et à Fukushima au Japon, devons-nous continuer à faire comme si de rien n'était et à penser qu'aucun autre accident nucléaire majeur ne se produira ? Ne devons-nous pas plutôt miser sur le développement rapide des énergies renouvelables: le solaire, l'éolien, la biomasse, la géothermie, l'énergie hydraulique... en privilégiant le plus possible les solutions individuelles ? Ne devons-nous pas nous concentrer aussi sur les économies d'énergie et la réduction de notre consommation ?

Ce samedi 25 mars à 20h30, des millions de personnes tout autour du monde éteindront ainsi la lumière pour une durée d'une heure pour célébrer leur engagement pour la planète et leur volonté d'avancer vers un nouveau modèle de société et surtout vers un nouveau modèle énergétique.

Eteindre la lumière pendant une heure... un geste symbolique qui rappelle que quelques gestes simples suffisent à réaliser des économies d'énergie et à préserver l'environnement.

"Seule, une personne peut changer les choses, mais tous ensemble, nous pouvons changer le monde", explique Isabelle Autissuer, présidente du WWF France.

Retrouvez plus d'infos sur le site earthhour.fr.

Mathilde Emery