changements climatiques événement

Samedi 28 mars 2015 : le monde éteint ses lumières pour allumer les consciences

La 9ème édition d'Earth Hour, organisée par l'association WWF, a lieu dans le monde entier samedi 28 mars 2015 entre 20h30 et 21h30. Une heure durant laquelle les citoyens, les pouvoirs publics, les villes et les entreprises éteignent symboliquement leurs lumières pour lutter contre le changement climatique.

Earth Hour (littéralement "Heure de la Terre" en français, couramment appelé "Une heure pour la planète") est une manifestation annuelle organisée tous les derniers samedi du mois de mars à l'initiative du World Wide Fund for Nature (WWF). Elle consiste à couper les lumières et débrancher les appareils électriques non essentiels pour une durée d'une heure afin de promouvoir l'économie d'électricité et, par conséquent, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique. Earth Hour est aujourd'hui le plus grand mouvement populaire du monde en faveur de la planète.

En 2014, Earth Hour a mobilisé des particuliers, des entreprises et des organisations dans 7000 villes et 162 pays et territoires.

" Cette année, tous les regards sont tournés vers la France, qui accueillera en fin d'année la conférence internationale sur le climat et ses 40 000 délégués venus du monde entier afin de trouver une suite au protocole de Kyoto. A travers Earth Hour, nous voulons lancer la mobilisation de nos concitoyens pour que cette conférence soit une réussite " explique Philippe Germa, Directeur général du WWF France.

Paris : Extinction des feux de la Tour Eiffel et mise en place d'un "energy dancefloor" pour la rallumer

A Paris, Anne Hidalgo, Maire de Paris, Isabelle Autissier, présidente du WWF France, mais aussi Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, procèderont à l'extinction de la Tour Eiffel à 20h30. Ce sera ensuite, symboliquement, à tous les citoyens participant sur place à l'événement que sera confiée la mission de rallumer la grande dame de fer en produisant assez d'énergie sur "l'energy dancefloor" installé à ses pieds. Sur ce sol lumineux, une personne pourra générer en moyenne 20 Watt à elle seule. "Chaque module de cette piste de danse nouvelle génération permet en effet de transformer les impulsions des danseurs en puissance électrique grâce à un générateur interne" précise WWF.

Au total plus de 300 sites parisiens seront éteints pendant une heure lors de cet évènement, dont l'Arc de Triomphe, l'église du Sacré Coeur, la Cathédrale Notre Dame, l'Opéra Bastille et l'Hôtel de Ville de Paris.

Dans le monde, plus de 1200 édifices prestigieux du Colisée à Rome aux pyramides d'Egypte en passant par l'Empire State Building à New York, l'Acropole d'Athènes, les chutes Victoria au Zimbabwe, la tour Burj Khalifa à Dubai (plus haute tour du monde) ou la Cité interdite et le " Nid d'oiseau " de Pékin, seront également plongés dans le noir pendant une heure.

Earth Hour 2015 : Le 28 mars, de 20h30 à 21h30, les citoyens, les pouvoirs publics, les villes et les entreprises sont invités à éteindre symboliquement leurs lumières pour lutter contre le changement climatique.

Eteindre les lumières pour allumer nos consciences

Après les accidents nucléaires survenus à Three Miles Island aux Etats Unis, puis à Tchernobyl en Ukraine et à Fukushima au Japon, devons-nous continuer à faire comme si de rien n'était et à penser qu'aucun autre accident majeur ne se produira ? Ne devons-nous pas plutôt miser sur le développement rapide des énergies renouvelables: le solaire, l'éolien, la biomasse, la géothermie, l'énergie hydraulique... en privilégiant le plus possible les solutions individuelles ? Ne devons-nous pas nous concentrer aussi sur les économies d'énergie et la réduction de notre consommation ?

Ce samedi 28 mars à 20h30, des millions de personnes tout autour du monde éteindront ainsi la lumière pour une durée d'une heure pour célébrer leur engagement pour la planète et leur volonté d'avancer vers un nouveau modèle de société et surtout vers un nouveau modèle énergétique.

Eteindre la lumière pendant une heure... un geste symbolique qui rappelle que quelques gestes simples suffisent à réaliser des économies d'énergie et préserver l'environnement.

"Seule, une personne peut changer les choses, mais tous ensemble, nous pouvons changer le monde", explique Isabelle Autissuer, présidente du WWF France.

Retrouvez plus d'infos sur le site earthhour.fr.

Mathilde Emery