Bioaddict



Santé et alimentation : nos enfants avalent 128 résidus chimiques par jour !


Sommaire
1 - Des substances toxiques dans les assiettes des enfants
2 - Pire que la quantité : l'effet cocktail
3 - La nécessité d'agir
Publié Le 8 Décembre 2010 à 18h02
 

Quelles sont les conséquences pour la santé ? On ne peut aujourd'hui rien affirmer par manque de données et de recul. Pour chacune de ces molécules en effet, les doses ingérées sont inférieures aux recommandations. Mais c'est bien le mélange de ces substances qui est inquiétant, car on ne sait pas grand-chose des effets de ces combinaisons.

Le risque final pour le consommateur de ce "cocktails de contaminants" "est probablement sous-estimé", met ainsi en garde l'étude.

Ainsi, par exemple, une étude de 1996 avait déjà mis en évidence des effets de synergie entre des pesticides aux potentiels oestrogéniques faibles. Les effets des mélanges de pesticides étaient alors de 150 à 1600 fois plus importants que les effets des pesticides pris isolément.

Une autre étude de 2006 menée par le Pr. Kortenkamp, a démontré qu‟une grande partie des cancers pourrait être liée aux perturbateurs hormonaux chimiques, notamment du fait de l' "effet cocktail ".

Le bio, solution pour réduire l'exposition

L'association conseille ainsi de recourir aux produits issus de l'agriculture biologique pour diminuer l'exposition chimique : " Avec le bio, on élimine 36 substances, dont 18 cancérogènes, de nos assiettes ".

"Cette alimentation sans résidus de pesticides a un impact très favorable sur le niveau de contamination corporel et donc la santé. Le fait de passer à une alimentation biologique élimine notamment très rapidement les résidus de pesticides les moins persistants de nos organismes", précise ainsi l'étude.

L'AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, reconnait également que: " Le mode de production biologique , en proscrivant le recours aux produits phytosanitaires de synthèse, élimine les risques associés à ces produits, pour la santé humaine."

Lire : Dossier spécial alimentation et produits bio : ce que garantit le logo bio européen