Bioaddict



good news

Santé et environnement : le gouvernement lance un portail dédié aux radiofréquences

Publié Le 30 Juin 2010 à 13h41
 
Un portail interministériel dédié aux radiofréquences a été mis en ligne afin de faire le point sur toutes les radiofréquences qui nous entourent au quotidien (téléphonie mobile, radio, télévision, Wi-Fi, bluetooth, accès à internet...).

Les radiofréquences sont aujourd'hui utilisées pour de nombreux usages faisant partie intégrante de notre quotidien : téléphonie mobile, radio, télévision, Wi-Fi, bluetooth, accès à internet, ...

La multiplication de ces émetteurs suscite de nombreuses inquiétudes de la part du public et des autorités.

A l'issue de la table ronde " radiofréquences, santé, environnement " organisée au printemps 2009, dans le but d'améliorer l'information du public dans ce domaine, la ministre chargée de la santé, Roselyne Bachelot-Narquin, la secrétaire d'État chargée de l'écologie, Chantal Jouanno et la secrétaire d'État en charge de la prospective et du développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, ont mis en ligne cette semaine le portail "radiofréquences, santé, environnement" qui doit permettre :

- un accès facilité aux connaissances sur les radiofréquences et les effets sanitaires ;
- de consulter l'intégralité des débats de la table ronde et de suivre la mise en oeuvre des dix orientations retenues par le gouvernement ;
- de connaître les actions engagées par les pouvoirs publics dans ce domaine, notamment en matière de contrôle de l'exposition, de concertation, d'information du public et de recherche ;
- de s'informer sur les recommandations concernant l'utilisation des téléphones mobiles ;
- de suivre le déroulement des simulations et expérimentations en cours sur les niveaux d'exposition et la concertation locale.

Rendez-vous sur le site www.radiofrequences.gouv.fr

Emilie Villeneuve

A lire aussi "Nocivité des ondes sur la santé : le doute est confirmé"

"Téléphonie mobile et santé : comment se protéger des ondes électromagnétiques"