santé

Santé : stop au perchloroéthylène dans les pressings !

Très toxique pour la santé, le perchloroéthylène est toujours utilisé dans les blanchisseries. Le Réseau Environnement Santé demande au Gouvernement son retrait en urgence.

De très nombreuses études montrent que le perchloroéthylène est toxique non seulement pour les travailleurs, mais aussi pour les riverains et la population en général.

C'est un produit cancérogène connu. Ainsi l'Agence de Protection de l'Environnement des Etats Unis vient de publier le 10 Février 2012 un seuil de toxicité fixé à 40 μg/m3 pour les effets non cancérogènes et cancérogènes. Or les riverains sont en moyenne exposés à 2000 μg/m3, voir beaucoup plus.

Ce produit est en outre toxique pour le système nerveux, les reins et le foie.
Les Etats Unis et le Danemark ont déjà interdit son utilisation depuis plusieurs années. Mais en France on continue.

Pourtant les procédés de remplacement existent. D'ailleurs, des pressings écologiques, dont le réseau lancé par Pascal Nègre, ont été créés.

" Rien ne justifie de continuer à intoxiquer travailleurs, riverains et plus largement la population en émettant dans l'air et dans l'eau une substance dont la toxicité est avérée ", s'insurge le Réseau Environnement Santé, qui demande au gouvernement " de faire cesser en urgence ce scandale sanitaire ".

H de M

 

Info +

Le perchloroéthylène en chiffres

  • La France compte environ 5000 pressings,
  • 90% d'entre eux utilisent du perchloroéthylène.
  • Chaque année, 1 million de litres de perchloroéthylène soit environ 8200 tonnes sont utilisés