Bioaddict



"Save the beach" : un hôtel construit avec 12 tonnes de déchets à Rome !

Publié Le 9 Juin 2010 à 16h47
 
A deux pas du Vatican, un hôtel assez particulier, le Save the beach Hotel, s'est installé à Rome du 3 au 7 juin dernier. Fabriqué à partir de 12 tonnes de déchets ramassés sur les plages d'Europe, il avait pour but de sensibiliser la population à la pollution et au gaspillage.
3/4
Comment promouvoir la conservation de nos plages en Europe ? En élevant des tonnes de détritus sur les rives du Tibre pour construire un hôtel écolo digne de ce nom ! Une idée originale et choc menée en parallèle à la Journée mondiale de l'Environnement célébrée le 5 juin dernier, afin que l'opinion publique se rende compte que les plages ne sont pas d'immenses décharges.

Boites de conserves, chaussures, chapeaux, chaussettes, guitares, appareils photos ou encore ballons de football... 12 000 tonnes d'objets de notre société de consommation ont servis à ériger cet hôtel qui a reflété durant quelques jours l'activité de la planète.

La top model danoise et écologiste Helena Christensen a été la première a dormir dans l'une des cinq chambres de l'hôtel. " On marche sur une plage et on réalise l'étendue de notre ignorance concernant les déchets ", a-t-elle déclaré.

Dans le cadre d'une campagne de publicité par l'association environnemental "Save The Beach" (" Sauvez les plages "), c'est l'artiste allemand HA Schult qui a réalisé cet oeuvre. Ce dernier surprend le monde depuis 1969 avec ses installations sur la base des déchets produits par notre société.

" La philosophie de cet hôtel est d'exposer les dommages que nous causons à la mer et au littoral (...) Nous vivons dans une ère poubelle et nous courons le risque de devenir nous-mêmes ordures. Voulons-nous vraiment ce monde ?", alerte l'artiste, connu pour son oeuvre 'Trash Men, une armée de 1 000 hommes faits de déchets et exposée sur les cinq continents, du pont de Brooklyn à New York jusqu'à la Grande Muraille de Chine.

A la vue de ce que les hommes peuvent " semer " en mer et sur les plages, cet événement original et finalement très parlant nous montre ainsi qu'il est urgent que les comportements changent.

Les internautes peuvent déjà choisir la prochaine plage nettoyée qui donnera lieu à une nouvelle création sur le site de "Save the beach Hôtel"

Emilie Villeneuve

A lire aussi "Quelles sont les plages propres Pavillon bleu 2010 ?"



voir les sources de l'infos