mode

Sème : nouvelle marque de jeans en lin "made in France"

Après le succès de sa campagne de financement participatif, Sème, nouvelle marque du groupe Velcorex, a lancé en juillet en Alsace la production de jeans en lin 100% français, de la graine à la confection.
Afficher le diaporama

Agathe Schmitt a créé la marque Sème avec une ambition : planter sa graine et ainsi "semer" et voir se développer une mode locale et durable.

"Sème lance une innovation majeure dans le monde du textile : c'est la première fois qu'un jean en lin est réalisé en France de la graine à la confection !" explique-t-elle. "Les denims de lin français que l'on trouve actuellement sur le marché avaient tous une étape de transformation qui n'est pas française : la filature. Et cela pour une seule raison : il n'en existait plus en France."

"La première filature de lin, disparue de France depuis 20 ans, a ainsi été recréée par le groupe Velcorex spécialement pour créer le jean Sème. Ils se sont battus pour racheter une filature au sec dans les pays de l'Est et la ramener en France."

La confection du jean Sème passe notamment par le savoir-faire de l'usine textile Emanuel Lang pour la filature et le tissage, et de Velcorex pour l'ennoblissement et la teinture, toutes les deux situées dans le Haut-Rhin. De la culture du lin à la confection du jean, toutes les étapes de fabrication ont ainsi lieu en France, notamment en Alsace.

Grâce à sa confection en circuits courts, du champs de lin (en Normandie) au produit fini, les temps de transport par camion sont minimums (et sans aucun trajet par avion). Résultat : Sème signe un des jeans à la plus basse empreinte carbone du monde.

De plus, le lin utilisé par Sème se file à sec et ne consomme donc pas d'eau. Un avantage écologique de grande importance !

"La filature au sec est un procédé unique et innovant dans l'habillement. Aujourd'hui tous les tissus en lin utilisés dans la mode sont fabriqués avec des fils filés "au mouillé". C'est à dire que le ruban de lin brut est passé dans de l'eau chauffée à 60° afin de l'affiner. Pas chez nous. C'est la première fois qu'un denim de lin peut être réalisé avec un fil de lin filé "à sec", qui n'utilise pas d'eau dans le processus" précise Agathe Schmitt. "Filer le lin au sec, en plus d'être meilleur pour l'environnement, permet aussi de faire un fil aux propriétés différentes d'une filature au mouillé. Extrêmement résistant, notre denim est aussi moins froissable que les denims de lin traditionnels, et plus doux au toucher."

[media]

Côté style, Sème propose des modèles de jeans au colori bleu brut pour homme (du W26 au W38) et femme (du 32 au 48) aux coupes intemporelles (sans stretch) qui s'adaptent à toutes les morphologies.

Les livraison des premiers jeans Sème sont attendues à la fin de l'année !

La campagne de financement participatif sur Ulule s'est conclue le 20 juillet bien au-delà des espérances de la marque, qui a atteint plus de 1100% de ses objectifs. Cela a permis à Sème de prendre les précommandes avant de lancer sa production de denim en lin.

Les jeans Sème sont actuellement toujours en précommande sur le site Ulule au prix de 195€.

Stella Giani